Douadou

Daouda est à la fois bénévole et bénéficiaire. Photo par Lucie Bédet