Pendant que des Ontariennes en spring break faisaient la file en mini-jupe et en camisole devant l’Impérial, les plus beaux et les plus belles dansaient aux sons de Random Recipe.

Crinqués étaient les membres du groupe : déjà pendant les tests de son en après-midi, des fans leur ont envoyé des shooters! Alternant entre des pièces du premier et du deuxième album, le groupe a pris d’assaut la scène et, fidèle à son habitude, a tout donné. Fab a pu nous montrer ses talents au steel drum, sorte de timbale métallique incurvée, et oh! délices, ses très beaux side-boobs. Le cinquième musicien, Florent, a permis au groupe de vraiment augmenter sa puissance sonore. Vincent, comme d’habitude, est resté plutôt discret, mais solide.

Évidemment, les deux filles sont à l’avant-plan. Le timbre sensuel de Frannie contraste parfaitement avec la fougue et l’agressivité de Fab. Leur énergie est contagieuse : la fête lève. Fois mille.

Sous une pluie de biscuits chanceux, Liu-Kong a invité la foule à célébrer avec lui le Nouvel An chinois pendant le spectacle. 5-4-3-2-1, bonne année! Le spectacle a repris de plus belle avec une version épurée de Shipwreck, le tube qui a permis à Random Recipe de se faire connaître.

En début de prestation, Frannie avait demandé à la foule de l’empêcher de s’approcher des escaliers. Pourquoi? En octobre, la veille de leur spectacle à Québec, Frannie avait déboulé les escaliers en état de festoiement. En a résulté une commotion cérébrale qui était assez sévère pour que le show soit annulé, puis reporté au 31 janvier. Mais malgré cette mise en garde, Frannie a grimpé les marches jusqu’au balcon pour venir jouer en version acoustique Love Love. Lorsqu’elle a cédé la chanson à la foule, on a constaté que l’anglais n’est pas acquis pour tous : « Love love managnagna ouimples game. »

Le stock de tounes épuisé, mais pas les musiciens et encore moins la foule, Random Recipe s’est mis à faire un pot-pourri de Michael Jackson, des Spice Girls et d’autres artistes trop populaires pour la ligue.

Le reste, eh bien il fallait y être!