Incroyable, mais vrai, un premier produit du Rouge et Or devrait être sélectionné au repêchage de la meilleure ligue de football au monde cette année. S’il continue sur sa lancée, l’ailier rapproché Antony Auclair réalisera cet exploit en avril prochain à Philadelphie.

Malgré tout le succès du programme de l’Université Laval (neuf championnats canadiens depuis sa création), aucun joueur n’y est parvenu jusqu’à maintenant. Ce n’est pas peu dire.

Si l’on se fie à la performance du Beauceron au East-West Shrine Game, un événement regroupant plusieurs espoirs bien en vue, la fin de semaine dernière, sa créativité et son gabarit jouent en sa faveur. L’un de ses attrapés a fait le tour du Web. En tentant de se démarquer, il y est allé d’un saut tout en hauteur. À 6’ 6’’ et 254 livres, ça a de quoi désarçonner un adversaire.

En entrevue avec Impact Campus en décembre dernier, le gaillard disait justement vouloir profiter de cette vitrine pour livrer une bonne impression. « C’est sûr que tu arrives là et c’est gros, mais il faut que tu montres que ça ne t’affecte pas. » En ce sens, il peut dire mission accomplie.

Portes ouvertes

L’intérêt envers lui est si grand que, pour la toute première fois, un pro day aura lieu sur le campus dans quelques semaines, selon le Journal de Québec. Ce rendez-vous permet à des recruteurs des équipes démontrant un intérêt particulier envers un joueur de le voir à l’œuvre à son domicile et, du même coup, de visiter les installations sportives du campus.

S’ils sont satisfaits de ce qu’ils voient, les recruteurs pourraient fort bien revenir. Auclair pourrait ainsi paver la voie aux prochains joueurs d’exception. Par la même occasion, le Rouge et Or obtiendrait un nouvel argument de taille pour convaincre les athlètes de se joindre à son programme.