Trois rencontres étaient à l’horaire pour les Remparts cette semaine. Tout a bien commencé, mais les choses se sont gâtées par la suite.

Raphaël Bergeron-Gosselin

Un autre chapitre de la rivalité entre les Saguenéens de Chicoutimi et Québec avait lieu au Colisée Pepsi. Les locaux ont rapidement pris une avance de trois buts en première moitié de la période initiale. Brent Turnbull, Logan Shaw et Adam Erne ont tous trois déjoué Christopher Gibson en l’espace de cinq minutes. Loik Léveillé a ouvert la marque pour Chicoutimi, en profitant d’un avantage numérique en fin de période. En début de deuxième, Nick Sorensen a lui aussi profité de l’avantage d’un homme pour redonner une avance de trois buts aux Remparts. C’était alors 4-1. Avant la fin du deuxième vingt, les Saguenéens y sont allés de deux buts rapides en une minute. Gabriel Gagnon et Félix Plouffe sont ceux qui ont déjoué Zachary Fortin. Kurt Etchegary est venu mettre fin aux espoirs des Sags avec son huitième de la saison afin de confirmer la victoire des Remparts 5 à 3.

Les Voltigeurs de Drummondville étaient les visiteurs vendredi dans la Vieille Capitale. Après une première période sans but, les deux équipes se sont échangé un but. Jérémie Malouin a d’abord donné l’avance aux Voltigeurs avec son 30e de la saison. Les Remparts n’ont mis que deux minutes et demie pour répliquer avec le 11e de Frédéric Bergeron. Le temps régulier ne faisant pas de maître, la prolongation a été nécessaire. Le temps supplémentaire n’était vieux que de 55 secondes quand Matthew Boudens a déjoué François Brassard pour donner la victoire aux visiteurs. Dans la défaite, Brassard a bloqué 35 des 37 lancers dirigés vers lui.

Pour terminer la semaine, les Wildcats de Moncton étaient de passage à Québec dimanche. Il aura fallu attendre en fin de première avant de voir une équipe s’inscrire au pointage et c’est Alex Saulnier des Wildcats qui a ouvert la marque. Adam Erne a répliqué pour les Remparts en début de deuxième. Avec une égalité de 1-1, la rencontre pouvait aller d’un sens comme de l’autre en troisième. L’avantage est allé du côté de Moncton qui a déjoué François Brassard deux fois en environ trois minutes. Frédéric Bergeron a tenté une remontée en ramenant le match à 3-2, mais le temps a manqué.

Il reste deux semaines au calendrier de la saison régulière. Cette semaine, Québec sera à Baie-Comeau mardi, à Victoriaville vendredi et finira son dernier voyage sur la route dimanche contre l’Armada à Blainville-Boisbriand.