L’Épicerie Européenne

L’Épicerie Européenne de la rue St-Jean offre un voyage gustatif depuis plus de 50 ans. Japon, Maroc, Italie, Thaïlande, France, les arômes de toutes ces destinations s’y mélangent pour le plus grand plaisir des /foodies/ curieux.

Alexandra Fiset

Les sous-marins Di Émilio de l’épicerie sont préparés sur place à partir des produits que l’on peut se procurer dans leur alléchant comptoir à fromage et à charcuteries. Ils rassemblent bien toute l’Europe que l’on retrouve dans l’épicerie, avec de petits clins d’oeil québécois, pour environ 6$. Sopressata Calabraise, rillettes de Canard, bocconcini, brie Rumeur de Portneuf, olive, aubergine, artichauts marinés ne sont que quelques-uns des ingrédients que l’on peut y retrouver.

Mon choix s’est arrêté sur le sous-marin le Caprice (Speck, fromage de chèvre assaisonné au vinaigre balsamique, tomates séchées et artichaut grillés). Le pain baguette qui renfermait le tout était très frais et ne contenait pas trop de mie. Le speck dégageait un fin gout de fumé qui s’alliait bien avec le balsamique du fromage, le point fort du sandwich. Les artichauts ont équilibré le tout qui aurait pu finir par être lourd, mais bien au contraire.

Pour accompagner le Di Émilio, l’Épicerie Européenne propose des limonades artisanales, des thés glacés aromatisés du cidre et plusieurs autres boissons fines. À la caisse on prépare également des espressos. Si vous croyez avoir encore faim, vous pouvez ajouter à votre panier des biscottes italiennes, de pailles aux fromages parmesan ou des délicieuses croustilles au gout léger d’huile d’olive. Les sous-marins arrivent sur les tablettes aux alentours de 11h et faites vite, car le mot court dans le quartier et ils partent comme de petits pains chauds.