L’endroit ne suggère aucunement la froideur de l’hiver qui arrive, autant par l’ambiance qui se dégage de la petite salle à manger que par le charisme du personnel. Sur les écrans géants, l’avant-match du Canadien est déjà syntonisé : ça promet pour les amateurs de hockey! Le menu, quant à lui, est tout aussi intéressant: du burger au brie passant par le saumon au poivre noir allant même jusqu’à la fameuse poutine au foie gras, il y en a pour tous les goûts.  Avant toute chose, concentrons-nous sur les breuvages, car le choix ne manque pas. La serveuse nous suggéra un plateau dégustation des bières de la micro-brasserie Benelux. Disposée stratégiquement par son amertume sur une feuille numérotée, chaque bière se distingue par un goût bien caractéristique, mais toujours agréable en bouche. La combinaison burger/bière étant un incontournable, je choisis l’Okto, bière qui s'accorde avec le Burger de chèvre. Comme entrée, les crevettes coco mango avaient retenu toute notre attention.

L'assiette n'avait malheureusement pas une présentation à la hauteur de nos attentes. Heureusement, l’excellent mélange des arômes de noix de coco et de mangue vint rattraper le plat qui ne vécut qu’un court moment.

S’ensuivirent notre plat principal. Mon repas était servi dans le traditionnel panier de bar sportif. Quant à la présentation du poulet Señor Tao de Bianca, il était à l’image de l’entrée. Le fromage de mon burger avait fondu et s’était mélangé aux oignons caramélisés à l’érable ce qui contrebalança le goût puissant du chèvre que certains n’apprécient pas. Les frites étaient croustillantes et bien réussies, mais la salade qui accompagnait le tout m'a déçu. Tout de même une très belle et bonne assiette pour un pub sportif. Aucune réaction visible du côté de Bianca, ce qui n’était pas bon signe. Les légumes style thaïlandais avaient un goût salé très agréable, mais le poulet était sec, le goût de la sauce fade et le riz semblait sorti d’une canne.  Preuve qu’on ne peut être bon dans tous les domaines. Le dessert devait sauver la mise. Malheureusement, peu de choix s’offraient à nous, mais la glace frite allait faire l’affaire. Quel délice! Malgré une pâte filo légèrement coriace, la glace était délicieuse et le goût du caramel mélangé à celui de la pâte rendait le plat succulent. Malgré quelques inconstances, l'ambiance chaleureuse ainsi que la qualité des plats proposés firent de notre soirée un moment très agréable et ce, même si le Canadien était vaincu.

Aime : La qualité du service (connaissance/charisme)
Aime moins : le peu de choix de dessert
Prix : Pour deux avec bière et taxes : 43$ donc $$
Service/ aliments/ ambiance : « fast-food gastronomique » le 2e picto.