Quand vient le temps de sortir entre amis, difficile de passer une soirée complète au même endroit si on veut passer un moment diversifié en ambiances et en activités. Entre arts visuels, musique et bonne bouffe, le complexe du Cercle offre tout pour passer une soirée éclatée.

Marie-Claude Savoie

Je connaissais bien la salle de spectacle du Cercle ainsi que son sous-sol, où nichent différentes expositions. La programmation rejoint tous les goûts, et c’est probablement un des bons endroits à Québec pour découvrir les artistes émergents de la province. Par contre, je ne m’étais jamais arrêtée à son restaurant!

Dès l’arrivée, on ne sent pas très dépaysés. Le restaurant est jumeau à la salle de concert, avec son plafond haut, son écran géant où l’on diffuse des images de la capitale et des paysages d’hiver, ainsi que sa cuisine qui y remplace la scène. Après une attente assez longue, on vient finalement nous accompagner à notre table. Elle est tout juste devant la grande fenêtre en façade, ce qui permet de rester imprégné de l’ambiance du quartier. Ce soir-là, le restaurant est bondé et les tables très rapprochées les unes des autres donnent presque le sentiment de partager son repas avec son voisin. Mais bon, comme pendant un bon spectacle, faut pas avoir peur d’un peu de proximité!

À peine avons-nous pris connaissance du menu que notre serveur vient nous saluer. Il nous offre d’ailleurs «Le Curieux» du menu Mania. Le concept est simple, chaque saison le chef prépare une carte différente offerte sous forme de dégustation. « Le Curieux » est composé de trois services en plus d’un dessert. Habituellement, comme on nous l’explique, il consiste en une entrée végétarienne, un poisson et une viande. Combinaison intéressante, surtout que chaque assiette nous demeure secrète jusqu’à son arrivée à la table.

Pour l’entrée, une salade de courge, style salade de choux, accompagnée de jambon de canard, de verdure et d’une poêlée de champignons et de choux-fleurs. Le tout est très léger et les saveurs s’harmonisent bien. Toutefois, le goût vinaigré très prononcé pourrait déranger ceux qui n’en sont pas très friands!

Au tour du poisson. J’en suis déjà une fan invétérée, or j’étais très heureuse de voir se poser devant moi le petit pavé de truite. Légèrement cuit, il était fondant en bouche. Relevé d’une bonne huile d’olive, de courge, d’une purée de petits pois et d’autres légumes, on continuait dans la légèreté et la fraîcheur. C’est avec le plat de viande que j’ai compris pourquoi. Pour le troisième service, on nous apporte un énorme jarret de porc accompagné de différents légumes. La pièce de viande était bien juteuse et goûteuse. Le maïs en grains, les petits oignons ainsi que les courgettes ( légume phare du moment, on dirait ) avaient un bon goût de fumée et les bâtonnets de purée de pommes de terre frits étaient très onctueux, quoiqu’ils alourdissaient un peu l’assiette. Heureusement, ce dernier plat était à partager!

Avant de quitter Le Cercle, un petit gâteau composé de mousses au chocolat et de cassis nous est présenté. Les saveurs sont délicates et terminent bien le repas. Il est à l’image de l’endroit : jeune et accessible, sans toutefois lésiner sur la qualité.