Épicerie de la rue Couillard

Engouffré dans les pavés humides, j’observe les fenêtres teintées sous la puissance des bourrasques. Je sais alors que je suis dans le Quartier Latin où les rues se transforment en ruelles et où les immeubles s’élèvent. Je longe la rue Couillard, j’aperçois enfin le lieu.

Hubert Gaudreau

C’est à l’image du quartier : petit, étroit. J’entre dans l’épicerie et à ma grande surprise, peu de produits s’offrent à moi. Je fais rapidement le tour de l’endroit pour revenir à l’avant, devant le comptoir à sous-marin. On me suggère d’essayer le grec. Moi qui adore les plats méditerranéens, je n’hésite pas et confirme mon choix. La formule est semblable à ce que peuvent suggérer certains comptoirs de restauration rapide. On garnit à sa façon le sous-marin avec plusieurs condiments. On me propose deux choix de pains, soit blanc ou graines de pavot. J’opte pour celui aux graines de pavot. Est alors déposée sur mon pain une sauce qui s’apparente au Tatziki. Elle est bonne avec son léger goût d’ail qui se mélange bien avec le bœuf mariné et le fromage Féta. Ne me reste plus qu’à compléter avec les légumes qui me plaisent le plus. Le choix est assez standard, je pointe les tomates, la laitue, les olives ainsi que les oignons.

Je me retourne pour payer à la caisse et je vois qu’ils offrent des bières de micro-brasserie québécoises. Sur ce, je sors et observe la côte de la rue Couillard qui me parait immense, mais je me console en pensant à mon sous-marin qui lui l’est tout autant.

$ : Bon et rapide

1 coupe : Trop de simplicité

Ce que j’ai aimé : L’intimité

Ce que j’ai moins aimé : Léger manque d’originalité