guibord s’en va-t-en guerre