Dans le cadre de la Semaine des transports collectifs et actifs, du 21 au 26 septembre, organisée par Accès transport viable et ses partenaires, l’organisme Promo-vélo invite la population à participer à une grande manifestation cycliste le
26 septembre prochain. Intitulée 400 roues pour le vélo à Québec, Promo-vélo compte réunir plus de 200 cyclistes afin de rappeler aux instances municipales les besoins des cyclistes en matière de voies cyclables.

«Ça fait longtemps qu’il ne s’est pas fait quelque chose pour le vélo à Québec. L’objectif est de montrer que les cyclistes ont besoin de pistes cyclables», explique Jeanne Robin, présidente de Promo-vélo. Chaque jour, entre 15 000 et
20 000 déplacements s’effectuent à vélo dans la capitale. Mais aussi, l’événement tentera de promouvoir le projet de piste cyclable sur le boulevard René Lévesque entre le centre-ville et
l’Université Laval.

«Les centre-villes qui laissent de la place au vélo ne sont pas des centre-villes qui périclitent insiste Madame Robin. La peur de perdre son bassin de clientèle à cause de la diminution du nombre de voitures et de stationnements sur la voie publique doit être dépassée. La rue St-Jean en été en est un très bon exemple», rappelle-t-elle.

Tous les cinq ans, la part du vélo augmente de 20% dans la capitale. Dès 16h30, les cyclistes sont attendus sur le stationnement du pavillon Desjardins. Ils se rendront par la suite à Place d’Youville en empruntant le boulevard René Lévesque.

«En ville sans ma voiture»
Dans plus de 1500 villes dans le monde, le 22 septembre a été synonyme de la journée internationale «En ville sans ma voiture». «Avec l’augmentation des prix de l’essence, il est prioritaire de développer les transports collectifs et actifs pour donner une autre option aux citoyens. De plus, les transports collectifs et actifs contribuent à rendre la ville attrayante et prospère», soulève Christian Savard, président d’Accès transports viables. Tout au long de la semaine des transports collectifs et actifs, une foule d’activités seront proposées à la population dont le populaire défi Vel-Auto-Bus, où une course de vitesse à l’heure de pointe sera organisée entre ces trois moyens de transport.