L’assemblée générale extraordinaire que devait tenir l’AELIES la semaine dernière a dû être reportée ultérieurement en raison de la trop faible participation de ses membres. Selon les règlements internes de l’AELIES, le quorum doit atteindre 40 étudiants pour qu’une assemblée générale puisse avoir lieu. À peine une quinzaine de membres s’y sont déplacés.

L’exécutif de l’association étudiante de deuxième et troisième cycles, qui compte 9000 membres, prévoyait faire voter ses membres, notamment, afin de formaliser sa participation à la nouvelle Table de concertation des associations étudiantes indépendantes. De plus, une position devait être adoptée quant à la question de l’augmentation potentielle de 25$ des frais institutionnels obligatoires.

«Je suis déçu car nous avions des dossiers très importants à discuter, a fait savoir Jérôme Lankoandé, président de l’AELIES. D’autant que tout le monde a reçu l’invitation.» Le faible taux d’implication de ses membres explique en grande partie cette assemblée avortée, qui sera reprise le 21 avril à 18h30. Cette fois-ci, le quorum ne sera pas obligatoire pour adopter toute
proposition.