Tous les visiteurs du Salon de la forêt qui aura lieu les 16, 17 et 18 janvier prochains (voir autre texte), feront leur entrée en passant à l’intérieur d’une arche entièrement dessinée et conçue par des étudiants de l’Université Laval.

En effet, huit équipes d’étudiants du Département d’architecture ont soumis les plans et une maquette d’un projet de structure pour l’entrée du Salon. Le projet «Transition» de Geneviève Béliveau et Maxime Hamel a finalement été retenu. À quelques jours de l’ouverture du Salon, il est toujours en cours de réalisation par quatre étudiant en génie du bois. Depuis quelques semaines, Joseph Samson, François Champagne, Luc Gagnon-Bernier et Guillaume Bédard-Blanchet s’affairent à transformer les plans en structure pouvant supporter plusieurs dizaines de personnes à la fois.

L’arche est conçue à 100% de bois québécois; seules les fixations ne proviennent pas de la forêt. «On a essayé de diminuer l’acier au maximum», fait valoir Joseph Samson. Les quatre étudiants en génie du bois en sont à leur première réalisation du genre. «C’est un très beau projet. C’est représentatif d’un projet qui est conforme à la réalité», dit Guillaume Bédard-Blanchet. En plus de la collaboration avec les concepteurs, les réalisateurs ont dû user de leurs connaissances pour réaliser le croquis. «L’image 3D de l’arche conforme aux normes nous a permis de mesurer les réactions de la structure face à d’éventuelles sollicitations. Elle nous a également servi pour sortir les plans d’assemblage lors du montage. Tout le processus de conception et de calcul s’est fait en conformité avec le code du bâtiment et a été assisté par des logiciels de dessins et de calculs de structures appris dans le cadre de nos cours de charpente en génie du bois», explique Joseph Samson.