Le 12 mai dernier avait lieu une rencontre ordinaire du Conseil Universitaire, qui est, avec le Conseil d’administration, une des deux plus hautes institutions de l’Université. Lors de cette rencontre a été présenté le budget 2009-10 de l’UL, amenant plusieurs changements au financement et à la gestion de l’organisation.

Le sujet principal de la rencontre a été le budget équilibré rendu possible grâce à une contraction moyenne de 1% du budget des facultés, en fonction de la rentabilité de celles-ci. De plus, le vice-recteur exécutif Éric Bauce a confirmé la rumeur d’une hausse de 23$ par année des frais institutionnels obligatoires (FIO).

Le sujet de Capsule, le nouvel environnement informatique de gestion des études, a aussi été abordé, en dévoilant un réinvestissement de 400 000 dollars, et en présentant un rapport somme toute positif, attribuant les témoignages d’erreurs à des ouï-dires et des exagérations. Les étudiants siégeant sur le Conseil ont d’ailleurs tenté de faire adopter une recommandation demandant «plus de prudence» lors des prochains projets informatiques de cette envergure, un amendement qui a toutefois été rejeté lors d’un vote.

Le projet du Super-PEPS a aussi été abordé brièvement, le temps de rappeler que le projet était bien sur les rails.

(plus de détails dans notre édition du 9 juin prochain)