Jusqu’au 16 janvier 2009, les étudiants sont invités à se frotter, dans le cadre d’une compétition, aux autres universités canadiennes et à monter un projet visant à améliorer leur environnement immédiat ou plus vaste. Les quatre meilleures équipes se verront décerner un prix de 25 000 $ pour les aider à mettre en branle leurs idées.

L’an dernier, des étudiants des universités de l’Alberta, de Waterloo, de Calgary, York,
McGill et McMaster ont remporté le grand prix, convoité par 87 équipes de deux étudiants chacune, inscrites dans près de 40 établissements canadiens. «Les étudiants ont participé massivement à la première édition du concours, l’an dernier. Ils ont des idées innovatrices pour améliorer la situation sur le plan environnemental, et la Banque TD veut leur donner un tremplin pour les aider à réaliser leurs projets», explique Mary Desjardins, directrice générale de la Fondation TD des amis de l’environnement.

Des projets près de la réalité des étudiants
Lors de la dernière édition, une des équipes gagnantes a proposé un plan de réduction de la consommation de papier dans son université, alors que d’autres se sont concentrés sur l’écologie des centres urbains. Les deux autres ont planifié l’implantation d’un jardin communautaire et d’un programme de partage de vélos sur le campus.

Il est à noter que les organisateurs du concours déplorent ne pas avoir reçu de candidature de la part d’étudiants de l’Université Laval, mais espèrent que le grand succès de la dernière édition fouettera l’ardeur des troupes lavalloises. Les intéressés peuvent se rendre au www.tdcanadatrust.com/vivezenvert pour connaître les détails du concours et obtenir les informations nécessaires pour l’échafaudage d’un projet.