Impact Campus vous présente des élèves en Science et technologie des aliments qui s’impliquent d’une manière peu commune et qui ont des idées à long terme. Des idées qui se rassemblent autour d’un projet : la microbrasserie étudiante BrasSTA.

Pour commencer, un bref historique s’impose. L’origine de BrasSTA est nébuleuse. On peut savoir à l’aide du compte bancaire que le projet débute en 2006, mais sans plus. On sait aussi que c’est l’œuvre de quelques étudiants dont le passe-temps se résumait à faire de la bière et qui ont été motivés par leur association étudiante à créer un comité officiel. Sinon, rien de majeur ou rien qui ressemble à l’évolution que le projet connaît depuis environ un an.

Ensuite, BrasSTA, c’est quoi? Pour faire un léger survol de la microbrasserie, il s’agit d’un comité exécutif constitué de sept membres et d’un ensemble de bénévoles d’environ vingt-cinq personnes. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, aucun budget n’est fourni à ces étudiants pour les épauler. En ce sens, leur financement provient uniquement de la vente de leurs produits lors des évènements de la BARAK, le bar facultaire des étudiants en STA. Présentement, BrasSTA n’a pas les installations requises pour effectuer de brassage en grande quantité. Ce qui est produit sur le campus ne représente que quelques prototypes et seuls les membres du comité y ont accès. Lorsque vient le temps de produire de plus grandes quantités, la microbrasserie étudiante fait affaire avec les installations de l’Archibald.

Leur ligne directrice
Si le projet connaît des progrès plus importants qu’avant, c’est entre autres grâce à la mentalité de ces jeunes passionnés. Ainsi, le président, Charles Paré-Plante, affirme ceci : « Ce que l’on veut, c’est devenir autonome à 100 %. On veut brasser sur le campus avec des grains que l’on produit nous-mêmes et avec nos propres installations. » De fait, il nous indique aussi qu’un verger sera aménagé sur le campus dès ce printemps et qu’ils (RÉPÉTER LE RÉFÉRENT : SOIT « LE GROUPE » OU « LES ÉTUDIANTS »..) pourront donc récolter à même leurs propres plants d’orges. Il spécifie également que le verger comptera environ 40 plants.

Ce qu’ils nous offrent
Présentement, la BrasSTA produit sur une base régulière la bière « Rousse et Or ». Cette dernière est la première bière officielle de la microbrasserie. Elle a également d’autres produits qui diffèrent d’un brassage à l’autre. En ce sens, BrasSTA s’inspire des autres microbrasseries afin de recréer des produits originaux que les consommateurs de produits houblonnés n’auraient pas l’idée d’essayer ou d’acheter. Charles Paré-Plante explique : « Nous voulons offrir la même bière en tout temps et l’améliorer au fur et à mesure et offrir également divers types de produits afin d’éduquer les gens sur la bière. En ce moment, on brasse une India Pale Ale, par exemple. Nous visons plus la qualité que la quantité. »

Projets futurs
Ce que BrasSTA planifie pour le futur est sans contredit à l’image du projet lui-même. D’abord, la microbrasserie tente depuis peu d’être admise dans les choix du Pub universitaire. « On voudrait une ligne permanente au Pub. Ce serait donc une bière produite par des étudiants, financée par des étudiants et consommée par des étudiants. Cela cadre parfaitement avec notre idéologie », dit le président. De plus, la microbrasserie tente de vendre ses produits aux associations étudiantes des autres programmes et facultés. Aussi les intentions du comité ne sont-elles pas uniquement centrées sur les produits eux-mêmes. Le président affirme ceci : « À long terme, notre intention serait également d’influencer l’administration de l’université à construire un programme sur le brassage de bière. Un peu comme il se fait déjà aux États-Unis et en Europe. On croit que ça pourrait intéresser plusieurs personnes! »

BrasSTA offre également, de temps à autre, des événements pour la promotion de ses produits ainsi que d’autres bières provenant d’un peu partout au Québec. Ce fut notamment le cas avec son dernier événement qui se déroulait le 7 novembre et qui avait pour titre : « 5 à 7 sans couleur de BrasSTA ». Restez à l’affût via leur page Facebook.