Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

Pour une 26e année consécutive, de nombreuses activités sont offertes à tous ceux qui souhaitent découvrir la grandeur de l’histoire des Noirs au sein de la ville de Québec. Le 1er février dernier, de nombreuses figures politiques étaient présentes à l’occasion du lancement officiel du Mois de l’histoire des Noirs, au resto-bar Le Cercle.

L’événement, devenu traditionnel, permet de souligner la présence ancienne des communautés noires au sein de la province.

La co-porte-parole du mouvement et professeure en anthropologie au Cégep Garneau, Michèle D’haïti, souligne qu’une certaine méconnaissance de l’histoire des Noirs au Québec engendre des conflits discriminatoires et néfastes envers les communautés ethniques.

La ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil insiste sur le fait qu’il est important de valoriser la contribution de la communauté noire à la prospérité du Québec. Elle indique qu’il reste de nombreux défis, notamment au sein du marché du travail.

Les discriminations raciales sont, selon elle, bel et bien réelles au Québec. La base de la discrimination, poursuit-elle, passe par la méfiance. « Si on ne côtoie pas la diversité, on ne sait pas. On a peur de l’autre. Une fois qu’on connaît l’autre, on n’a plus peur », explique la ministre, questionnée sur les raisons prédominantes de la discrimination.

« Ce mois a été créé pour mobiliser la société québécoise. [On souhaite] que tout le monde puisse regarder son voisin, son collègue de travail, quelqu’un de la communauté et dire « c’est un Québécois. Cette personne est comme moi » », note ensuite la politicienne.

Mme Weil perçoit, depuis les dernières années, une mobilisation de plus en plus puissante au sein de la province de Québec. Celle-ci est représentée par l’arrivée des réfugiés syriens au courant de la dernière année, qui ont mobilisé de nombreuses ressources au sein même de la communauté locale.

Un travail à long terme

Citoyenne de la ville de Québec depuis 17 ans et originaire de Madagascar, Lysiane Randria soutient qu’il y a une évolution marquante du racisme depuis les dernières années. « La discrimination est là, mais quelquefois, on n’en parle pas beaucoup. Elle est peut-être présente, mais pas au même niveau d’intensité d’il y a quelques années. On voit qu’il y a beaucoup de changements. Mais j’aperçois encore [cette discrimination] auprès de mes enfants. La couleur ne détermine en aucun cas quoi que ce soit dans nos vies », explique-t-elle.

Le gouvernement du Québec soutient qu’il travaille très fort afin de remédier à certaines problématiques, constatées dans la Capitale-Nationale. Il existe d’ailleurs un projet de mobilisation de diversité, fondé dans le cadre de la nouvelle politique d’intégration et d’inclusion du gouvernement du Québec.

Ce programme vise à ce que toute la communauté soit active de sorte que la population porte une attention particulière à un vivre-ensemble convenable pour tous. Il ne s’agit pas uniquement de l’action d’un employeur, mais de la municipalité, des organismes communautaires et de toute la société en réalité.

La ministre et les autres personnalités politiques présentes au courant de la soirée ont insisté sur la capacité du Québec de pouvoir améliorer les tendances actuelles. Le programme de mobilisation de l’État québécois semble d’ailleurs le moyen privilégié et tout désigné pour faciliter des exercices de dialogues, de se rencontrer et de se connaître.

Plusieurs activités au rendez-vous

Durant tout le mois de février, plusieurs activités sont organisées dans plusieurs lieux de la Vieille Capitale afin de faire rayonner l’histoire des Noirs non seulement au Québec, mais à travers le monde.

Tables rondes, soirées dansantes, projections de films et de documentaires, spectacles et conférences sont au rendez-vous. Bon nombre de ces activités sont offertes gratuitement.

Durant cette même période, au sein de toutes les bibliothèques de la ville de Québec, plusieurs ouvrages de Dany Laferrière sont exposés au public.

Nouveauté cette année : le comité organisateur tiendra une Table de concertation du mois de l’histoire des Noirs de Québec. Cette dernière rassemblera tous les organismes qui œuvrent déjà individuellement pour la cause.


Pour plus de détails concernant la programmation, cliquez ici.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651