Accessible et prête à travailler avec les gens : voilà la façon dont se décrit Vanessa Parent, la nouvelle présidente de la CADEUL. À peine arrivée en poste, Vanessa est particulièrement motivée à faire avancer les projets qui lui tiennent à cœur.

Élue le 18 mars dernier à la tête du comité exécutif de la CADEUL, Vanessa Parent a déjà ciblé quelques aspects du fonctionnement de l’association des étudiants de 1er cycle qu’elle souhaite améliorer au cours de son mandat.

L’un d’eux touche le travail de communication de la CADEUL. La nouvelle présidente désire que l’association étudiante soit plus visible sur le campus et surtout plus accessible pour les étudiants. « Je ne veux pas que les gens hésitent à venir nous voir pour nous poser des questions. Nous sommes là pour ça », déclare-t-elle.

Vanessa déplore le fait que plusieurs étudiants n’en savent pas suffisamment sur le rôle que joue la CADEUL et elle est bien décidée à rectifier le tir. « Il y a plusieurs personnes qui ignorent qui nous sommes, quel genre de services nous offrons, à quoi ça sert une association étudiante. Pourtant, j’arrive d’une association de programme et je sais qu’il y a plusieurs personnes qui ignorent ce qu’on fait pour elles. […] Je veux donc faire connaître davantage la CADEUL parmi nos membres », explique celle qui a déjà dirigé l’AGÉRUL (Association générale des étudiants en relations industrielles).

12910096_579058595588292_1135168390_n

Vanessa Parent

Pour ce faire, la représentante étudiante souhaite que les intervenants de la CADEUL soient plus présents sur le campus et qu’ils aillent à la rencontre des étudiants pour leur expliquer les différents enjeux que défend la confédération étudiante. Elle tient également à refaire les ponts avec les associations programme pour favoriser un meilleur fonctionnement des activités de la CADEUL.

« Je veux améliorer les relations avec nos associations membres qui ne sont pas toujours faciles [selon] les enjeux. Par exemple, le référendum cette année a été très polarisant. Il y a donc un travail à faire pour que les associations recommencent à communiquer avec nous pour qu’on puisse travailler ensemble sur des projets au lieu d’être toujours en confrontation. »

Ces objectifs sont en lien direct avec le rôle que doit tenir une présidente d’association étudiante, selon elle, à savoir gérer adéquatement les effectifs étudiants, tout en étant un bon porte-parole des intérêts des étudiants.

Des dossiers prioritaires

Bien que le nouveau comité exécutif soit en période de transition d’ici la fin de la session, Vanessa Parent a tout de même mis de l’avant trois projets qui seront des priorités pour la CADEUL au courant de l’année prochaine.

Parmi eux on retrouve le 35e anniversaire de la CADEUL, qui représente une bonne occasion pour accroître la visibilité de la confédération étudiante, estime-t-elle. Le 15e anniversaire du Show de la rentrée, ainsi que la course au rectorat seront deux autres dossiers importants pour la CADEUL au début de la prochaine session.

Une équipe de nouveaux

Vanessa Parent est nouvelle au sein du comité exécutif de la CADEUL, mais elle n’est pas la seule. Six des sept membres du comité exécutif en sont à leur premier mandat.

Seul Quentin de Dorlodot, actuel vice-président aux affaires internes, est un vétéran au sein de la CADEUL : il occupait l’an dernier le siège aux affaires institutionnelles. Malgré l’arrivée de toutes ces nouvelles têtes, Vanessa Parent pense que toute l’équipe est très enthousiaste et qu’une chimie s’est déjà bien installée parmi eux durant les élections.