EeQTswu2xlo

Il y avait 55 chantiers en activité sur le campus cet été, constituant l’une des plus grandes opérations de rénovation que l’Université Laval ait connues. Trois mois plus tard, certains projets demeurent inachevés, mais plusieurs des objectifs ont été atteints. Les dépenses totales se chiffrent à environ 80 M $.

La plupart des projets concernent des rénovations mineures et des mises aux normes. Trois changements importants pourront toutefois être remarqués cette année.

Une place publique conviviale est toujours en construction entre les pavillons Jean-Charles-Bonenfant et Charles-De Koninck. Beaucoup plus décoré, ce nouvel endroit promet d’être un lieu meublé de détente et d’échanges entre les étudiants. Ce sera un « prolongement de l’avenue des Sciences-Humaines et ça mettra l’accent sur des déplacements naturels et agréables », explique Denis Beaudoin, directeur du Service des immeubles, par voie de communiqué.

L’avenue du Séminaire, artère principale du campus, a été complètement rénovée au cours de l’été. Toutes les canalisations souterraines, vieilles de plusieurs dizaines d’années, ont été changées. La rue a également été rétrécie, laissant plus de place aux cyclistes et à des espaces de plantation. L’Université Laval poursuit ainsi ses efforts pour favoriser la mobilité durable et l’écoresponsabilité.

Une seconde grande place publique est toujours en construction devant le pavillon Louis-Jacques-Casault. Ce nouvel environnement constituera un élément capital à la vie étudiante, de par sa localisation centrale sur le campus. Arbres, végétaux et arbustes y seront plantés au cours de l’automne.

Avis aux automobilistes, certains chantiers toujours actifs pourraient rendre la circulation moins fluide dans les prochaines semaines. Le campus devrait toutefois être pleinement fonctionnel d’ici quelques semaines.