Jeudi le 5 décembre dernier avait lieu la Ruche Académie au Grand Salon du Pavillon Alphonse-Desjardins. L’événement organisé en partenariat avec la CADEUL et animé par Pierre-Yves Lord se voulait une célébration de la jeunesse entrepreneuriale de l’Université Laval.

La Ruche Académie a aussi pour but de valoriser la plateforme mise en place par le mouvement « Ça bouge » dont le but est de faire rayonner la créativité de la communauté des gens d’affaires de la Ville de Québec.

La Ruche est une plateforme qui s’inscrit dans la dynamique du mouvement «Ça bouge», et vise à promouvoir l’économie locale et l’initiative tant individuelle que collective régionale. La Ruche permet à la population se lançant dans un projet d’affaires de recevoir un soutien moral et financier, et ce, par le biais du principe de plateformes de financement participatif. Ce type de financement se caractérise d’abord par des appuis financiers individuels et volontaires. Les donateurs peuvent cependant recevoir en échange de leur appui divers prix offerts par les promoteurs, variant selon le projet, la valeur du don et d’autres critères.

La Ruche Académie représentait ainsi l’une de ces plateformes et dans le cadre de l’événement, ce ne sont pas moins de 12 projets qui ont été présentés à la plateforme en cette soirée du 5 décembre. Ces projets étaient d’abord évalués par le SM40, un groupe de personnalités de la région de Québec agissant à titre de conseillers pour la Ruche.

L’enjeu de la compétition était un mentorat d’un ambassadeur de La Ruche, une campagne médiatique ainsi qu’une bourse offerte par le Service de placement de l’Université Laval. Les projets en compétition étaient évalués par un jury composé de Ichrak Zahar de Québecor, Steve Couture de Frima Studio, Vincent Dufresne, président d’Expocité et conseiller municipal pour Équipe Labeaume, Yves Plourdes d’Entreprenariat Laval, James Eaves de la Faculté des Sciences de l’administration de l’Université Laval ainsi que Nicolas Grondin de l’administration de la CADEUL. Parmi ces douze projets, trois devaient être retenus par le jury et un choisi par le public.

C’est ainsi que les juges ont sélectionné en troisième position Cook’aine, un site Internet de recettes et de partage culinaire fonctionnant selon l’humeur des utilisateurs et conçu par Edith Zeller, Paul Pivet et Jésus Gonzalez. Le concept a en effet été jugé amusant.

Le projet de spectacle de nage synchronisée de Joannie Martin qui voulait faire la promotion d’un sport jugé méconnu et dont l’étudiante en design graphique est elle-même une adepte a été élu deuxième. Les juges trouvant que le projet mettait bien en valeur les nouvelles installations du PEPS et qu’il permettrait de faire rayonner ce sport.

C’est finalement le projet de Fromagerie du Campus, présenté par Tamara Truchon dans le but de créer des fromages locaux adressés essentiellement à la clientèle universitaire du Campus, qui s’est attiré la palme du jury en remportant la première position de La Ruche Académie. Les juges ont fait l’éloge d’un modèle d’affaires bien établi, mais aussi de l’utilisation judicieuse des laboratoires de l’Université pour mener à bien le projet. Le prix du public est quant à lui revenu au projet de Serre-école de Maggie Canuel Caron, visant à promouvoir les projets biologiques et locaux avec la création de serres solaires.