La campagne de sensibilisation organisée par la Société de l'Assurance Automobile du Québec (SAAQ) veut dissuader les jeunes conducteurs de consommer ainsi qu’à lutter contre la conduite avec des facultés affaiblies. À l'aide de visuels, la conférence se déroulera d'une façon simple et interactive, afin de toucher les adolescents. Le Docteur Jean-François Chicoine, pédiatre et vulgarisateur scientifique, exposera les attributs qui tiennent pour responsable de la conduite de l'adolescent. Selon lui, le comportement, l’environnement et les relations sociales des jeunes peuvent les amener à modifier leur attitude au volant. Le message touche également les parents, une façon de leur faire prendre conscience de l'importance de leur rôle dans le comportement leur enfant.

Les 16 à 24 ans dans la mire

Les accidents de la route sont devenus un phénomène de société et l'alcool au volant reste un problème majeur chez les jeunes malgré toutes les mesures prises par le gouvernement et les organismes d’aide. Selon les statistiques de la SAAQ, seulement 10% des titulaires de permis auraient moins de 25 ans. Néanmoins, 24 % des conducteurs impliqués dans des accidents avec dommages corporels en 2010 avaient entre 16 et 24 ans. De 2001 à 2005,  en moyenne, l'alcool a causé 195 décès, 490 blessés graves et 2200 blessés légers.

De beaux progrès

Les chiffres montrent toutefois une forte amélioration des comportements face aux habitudes de consommation. Depuis 1978, le nombre de tués sur la route dus à l'alcool a diminué de 75 %. La restriction des sanctions, les différentes démarches de sensibilisation, les coûts élevés des amendes … les prétextes sont nombreux pour justifier le changement de comportement des jeunes d'aujourd'hui. N'oublions pas que les autres facteurs de risque au volant comme le cellulaire, les excès de vitesse, la fatigue, sont également des causes fréquentes d'accident.

Bien que les mentalités aient changé depuis plusieurs décennies, le gouvernement et la SAAQ demeurent sur leurs gardes. Misant sur un rapport de proximité, les interventions sur la sécurité routière mettent le conducteur à l'épreuve dans sa propre réflexion.

Crédit photo : Claudy Rivard