Question de raviver l’intérêt des jeunes de quatrième secondaire pour l’histoire du Québec, quatre étudiants en histoire et en droit de l’Université Laval ont mis sur pied une reconstitution historique de ce qu’était la province au XIXe siècle. Une véritable pièce de théâtre pédagogique.

David Rémillard

Projet Novateur - Claudy Rivard-2Le tout aura pris trois ans et Alex Tremblay, étudiant à la maîtrise en Histoire, est très fier du résultat. « L’intérêt du projet et son caractère novateur résident dans l’approche interactive proposée aux élèves », explique-t-il. Au début de la présentation, les élèves sont plongés dans une atmosphère de messe. Encens, lumières tamisés et musique religieuse, rien n’est laissé au hasard. Puis, rapidement, les élèves sont conviés à un procès à l’issu duquel ils doivent juger si l’Église ultramontaine a contribué à l’essor du Québec ou à sa stagnation au XIXe siècle.

« La réaction des élèves et des enseignants était très très bonne » a lancé celui qui a mis sur pieds la pièce qui visitera quatre groupes du secondaire cette année. La pièce, qui se déroule dans les salles de classe, a déjà visité les étudiants du collège Champigny dans leur cours d’histoire et d’éducation à la citoyenneté, le 14 février dernier. L’équipe espère reconduire la pièce l’année prochaine.