Au printemps 2015, l’Université Laval lançait son tout premier MOOC (Massive Online Open Course). Cette formation en ligne non créditée ouverte à un nombre illimité d’individus provenant du monde entier avait réuni plus de 5400 participants. Fort de cette réussite, l’UL en lance un nouveau ce printemps qui portera sur les commotions cérébrales.

Pourquoi utiliser cette formule d’enseignement afin d’offrir une formation sur les commotions cérébrales ? Tout simplement parce que c’est le véhicule idéal pour offrir une formation sur un enjeu de cette nature, explique le Dr Pierre Frémont, l’instigateur du projet.

Comme le spécialiste du sport le mentionne, les commotions cérébrales concernent un large spectre d’individus provenant de différents secteurs : parents, athlètes, entraîneurs, directeurs d’écoles, etc. Pour s’assurer d’offrir la formation à tous ces individus, il est donc impératif d’utiliser un outil de communication qui puisse s’adresser à un maximum de personnes, commente ce qui est également professeur agrégé à la Faculté de médecine de l’UL. Ainsi, comme un MOOC est ouvert à tous, gratuit et s’offre à distance, il représente la solution idéale.

En quoi consiste ce nouveau MOOC ?

L’objectif derrière cette formation est d’accompagner l’apprenant dans la mise en place d’un protocole d’intervention en fonction de la réalité dans laquelle il se situe. Il existe des documents génériques concernant les commotions cérébrales, mais les individus concernés par cette problématique ont aussi besoin d’être accompagnés pour faire une intervention qui soit adaptée à leur milieu. En cela, cette formation reste avant-gardiste, ajoute-t-il.

Ce MOOC arrive dans la foulée de la divulgation du rapport sur la prévention et la gestion des commotions cérébrales liées à la pratique d’activités récréatives et sportives, paru au mois de décembre dernier par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Pour Pierre Frémont, ce n’est pas un hasard. En effet, le nouveau MOOC a pour trame de fond les objectifs de ce rapport où la prévention, la sensibilisation et la gestion des commotions cérébrales sont au coeur des considérations.

Changements apportés au MOOC sur le développement durable

Fort de son succès, le MOOC sur le développement durable sera offert une deuxième fois, mais son contenu sera mis à jour. Comme le rapporte Liliana Diaz, l’une des coordonnatrices de la formation, certains évènements de 2015 qui ont eu lieu sur la scène environnementale forcent une réactualisation du contenu présenté. On peut entre autres penser à la Conférence de Paris sur le climat (COP 21) qui s’est déroulé au mois de décembre dernier et où un accord international sur le climat a été adopté.