Impact Campus a effectué un sondage auprès de la communauté universitaire afin de savoir quelle était la personnalité de la session. Afin de déterminer qui sera cette Personnalité de l’année Impact Campus , plus de 600 répondants se sont prêtés à l’exercice.

La rédaction du journal s’attendait à ce que des personnalités « connues », telles qu’Alex Skinner ou Glen Constantin, soient en tête. C’est toutefois des gens passionnés et appréciés par leur milieu sans être nécessairement publicisés qui sont ressortis gagnants. Et c’est parfait ainsi! Le nommé ayant remporté la faveur de la communauté est Charles Paré-Plante de la brasserie BrasSTA, une initiative étudiante visant la création d’une brasserie étudiante sur le campus.

« Moi, ce que je veux faire dans la vie, c’est partir une microbrasserie», nous explique-t-il d’emblée, « Je suis parti de génie pour aller en sciences alimentaires justement pour apprendre à faire de la bière. Le fait d’avoir BrasSTA et de développer le projet de brasserie permet de me faire des contacts dans le milieu, j’acquière de l’expérience et une crédibilité ».

À l’annonce de la consécration de sa popularité, Charles nous affirme que le fait de gagner le réjouit : «Je me sens supporté par la communauté universitaire, mais moi ce qui fait mon bonheur, c’est la visibilité que cela donne au projet brasSTA ». Lorsqu’il parle de son projet, les yeux de Charles pétillent.

Le projet est également de doter l’Université Laval d’un véritable programme académique brassicole; « mon objectif, à la base c’était vraiment ça, implanter la culture brassicole et tout ce qui vient avec sur le campus », explique Charles, « et là, plus ça se développe et plus je me dis qu’un programme brassicole à l’Université Laval, ce serait très faisable et la faculté est avec nous dans ce projet-là. »

« Ce que j’ai fait c’est que j’ai mobilisé des gens autour de moi et on est partis avec ce projet-là qui était vraiment théorique au début, et là, ça commence à exister ». Ainsi, grâce à leur nouvelle entente avec la brasserie le Corsaire, BrasSTA aura une ligne de fût au Pub universitaire dès la session d’hiver. Avec le Corsaire, il serait même possible de mettre la bière en canette.

« Il me reste trois ans et demi à mon bac, c’est un bac de quatre ans que je veux faire en cinq ans justement pour pouvoir m’amuser dans BrasSTA. Il me reste donc plein de temps d’avenir avec BrasSTA », s’exclame Charles. «Je suis toujours aussi passionné».

En plus de Charles Paré-Plante, de nombreuses personnalités ont reçu l’appui de membres de la communauté universitaire. En plus du volet entrepreneurial, représenté par Charles, Sonia Routhier, avec ses recherches sur les ACV, domine le volet académique. Guillaume Drouin a remporté la palme du volet communautaire. Sans oublier, bien entendu, le volet sportif, que Charles Philibert-Thiboutot a dominé.

Sonia Routhier, Orthophoniste M.Sc., est étudiante au doctorat en médecine expérimentale à l’Université Laval. Elle travaille sur une application iPad permettant aux personnes handicapées à la suite d’un accident vasculaire cérébral de réapprendre à parler.

Guillaume Drouin, étudiant en administration, est l’organisateur du Movember à l’Université Laval. En trois ans, c’est près de 100 000 $ qu’il a amassés pour la recherche sur les enjeux de santé masculine, en particulier le cancer de la prostate.

Charles Philibert-Thiboutot, étudiant en administration des affaires, est membre du club d’athlétisme du Rouge et Or, médaillé de bronze au championnat SIC de cross-country il était également membre de la délégation canadienne aux Jeux de la francophonie l’été passé.