La Coalition pour l’avenir du Québec (CAQ) a été présentée hier par François Legault et Charles Sirois, ses deux co-fondateurs.

François Legault est aussi un des co-fondateurs d’Air Transat, dont il a aussi été PDG. Il a été député du parti québécois de 1998 à 2009. Au cours de son passage à l’Assemblée nationale, il a tour à tour géré les portefeuilles de l’Industrie, du commerce de la Science et de la Technologie, de l’Éducation ainsi que de la Santé et a été porte-parole de l’Opposition officielle en matière de Finances et d’Économie.

Charles Sirois est à la têle de Telesystem, qui a été très présente dans la téléphonie mobile dans les années 1980 et 1990. Depuis 2006, la firme dit se concentrer sur «l’investissement et la création d’entreprises avec des partenaires industriels».

Qui a signé?

Parmi les autres signataires du document initial de la CAQ, on retrouve Bruno-Marie Béchard Marinier, qui a été recteur de l’Université de Sherbrooke pendant huit ans, Lionel Carmant, pédiatre à l’hôpital Sainte-Justine, Jean Lamarre, anciennement de Canam Manac et de SNC-Lavallin, Sylvie Lemaire, qui siège, entre autres, au conseil d’administration de Cascades, Michel Lemay, directeur du Réseau HEC Montréal, Chantal Longpré, présidente de la Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement, Marie-Eve Proulx, mairesse de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, Stéphanie Raymond-Bougie, cofondatrice du groupe Génération d’Idées, Anie Samson, leader de l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville de Montréal ainsi que Jean-François Simard, ancien député du parti québécois.