Chaque semaine, l’équipe d’Impact Campus vous propose un retour sur les différents accomplissements des sportives et sportifs du Rouge et Or de l’Université Laval.

Athlétisme : Laval défend ses titres !

Pour une sixième fois de suite, l’équipe masculine a remporté les grands honneurs et a mis la main sur la bannière québécoise. Pour les dames, c’est une seconde victoire en deux ans.

L’équipe féminine l’a emporté avec 187,5 points contre 186 pour l’Université de Sherbrooke tandis que les hommes ont obtenu 209, soit 80 de plus que l’équipe masculine du Vert et Or.

« Il y a eu beaucoup de grosses performances individuelles, sauf qu’on a gagné par moins de deux points. Ça veut dire que chacune des petites performances de un ou deux points, les sixièmes et septièmes places, ont compté pour beaucoup. C’est eux qui ont fait la différence. », a mentionné Joël Bourgeois, entraîneur-chef de la formation du Rouge et Or.

Natation : Le club du Rouge et Or améliore ses performances à Vancouver 

Les équipes masculine et féminine de natation ont respectivement terminé huitième et neuvième lors du Championnat U SPORTS ce weekend à Vancouver.

Les nageurs ont cumulé 397,5 points. Un résultat qui les place tout juste devant les Carabins de Montréal qui ont été sacrés champions du RSEQ trois semaines plus tôt.  Du côté des dames, le Rouge et Or a cumulé 217 points, terminant à égalité avec les Mustangs de Western.

Petit clin d’œil à notre journaliste Samuel Matte qui a terminé neuvième au 1 500m, soit son meilleur résultat à vie au championnat national, et ce, lors de sa dernière épreuve en carrière avec le Rouge et Or.

Basketball : McGill prive le Rouge et Or d’une saison parfaite

La formation féminine du Rouge et Or n’était qu’à un seul match d’une saison parfaite. Arrivées à Montréal avec une fiche de 15-0, elles y affrontaient les Martlets de McGill samedi. Le match s’est terminé avec un pointage serré de 53-52 en faveur de l’université montréalaise. Les dames étaient toutefois assurées de conserver leur premier rang et affronteront les Citadins de l’UQAM mercredi soir à l’Amphithéâtre Desjardins-UL du PEPS, dans le cadre de la demi-finale du RSEQ.

Du côté des hommes, les joueurs du Rouge et Or n’ont pas fait le poids face aux Stingers de Concordia jeudi soir en subissant une défaire de 93 à 87. Pour la première fois depuis 2013, les basketteurs du Rouge et Or (5-10) ne seront pas des éliminatoires du RSEQ.

Volleyball : des demi-finales enlevantes !  

La troupe masculine de volleyball a vaincu les Tigers de l’Université Dalhousie en deux parties et accèdent ainsi aux finales du RSEQ pour une 22efois consécutive.

« Nous avons joué une première manche parfaite et puis soudainement, on a perdu notre élan. Il faut quand même donné le crédit qui revient aux Tigers, qui n’ont jamais lâché. Nous avons une pause de deux semaines avant la finale et c’est parfait comme ça : les joueurs auront le temps de recharger leurs batteries », a souligné Pascal Clément, l’entraîneur-chef de la formation.

Après une victoire de 3-1 samedi, la formation féminine a forcé la tenue d’un match ultime dimanche face aux Carabins de l’Université de Montréal. Le résultat fut toutefois plus décevant que la vieille alors qu’elles se sont inclinées 3-1 face à leurs adversaires.

Laval avait gagné facilement la première manche 25-10, mais a échappé les trois suivantes 25-20, 25-16 et 25-18.

Tennis : une performance importante à McGill

La formation masculine de tennis a remporté son match samedi à Montréal face à McGill, s’imposant 5 à 2 sur l’université montréalaise. Les hommes ont ainsi solidifié leur deuxième place au classement, devant McGill. Arpès deux victoires sur trois en double, Laval a poursuivi la journée avec quatre victoires en simple obtenues par Félix Roy-Arsenault, Brannagh Pattison-Blouin, Elliot Bisson et Hugo Chapoutot.

Du côté féminin, l’équipe du Rouge et Or a perdu par le même score de 5 à 2. Le Rouge et Or a dû se contenter de deux victoires en simple des vétérans Marianne Gareau et Jasmine Godin. Elles se placent donc au troisième rang au classement de la ligue universitaire québécoise, derrière UDEM et McGill.