La toute première édition de la Retraite UL ouverte à l’ensemble de la communauté étudiante se tiendra du 2 au 4 mars prochain.

Organisées par des étudiant(e)s et pour les étudiant(e)s, ces trois journées précédant la semaine de lecture constituent une belle occasion de faire le point sur ses propres besoins et habitudes tout en se recentrant sur soi, afin de finir sainement la session universitaire.

La réalité étudiante démystifiée

Sur la page Facebook de l’événement de la retraite en saines habitudes de vie, on propose aux étudiant(e)s un temps d’arrêt pour prendre soin d’eux. Offert dans un décor enchanteur de la région de Portneuf, le séjour dans un chalet mettra de l’avant trois sphères distinctes de la réalité quotidienne, soit l’alimentation, la gestion du stress et l’activité physique qui seront abordées lors des diverses activités prévues.

Au programme: randonnée en raquette dans la nature, yoga et séances informatives sur ces trois sphères feront notamment partie des ateliers qui seront tous supervisés par des professionnels.

Chapeauté par Mon Équilibre UL, le comité étudiant organise une retraite, laquelle poursuit des objectifs d’écoute de soi et des autres. On souhaite en effet « rassembler les étudiant(e)s de diverses facultés pour favoriser le partage de leur réalité et de leurs défis au quotidien » leur offrant un bagage de connaissances qui leur permettra de reconnaître les situations qui en requièrent la mise en œuvre.

Mon Équilibre est, quant à elle, une plateforme spécialisée qui s’efforce de conseiller les étudiant(e)s pour qu’ils maintiennent une dynamique de vie qui est saine et favorable à leur réussite académique.

Au cœur de la nature

Selon une étude menée par la Canadian Organization of University and College Health, 90% des jeunes adultes présenteraient un niveau élevé de stress, et ce, principalement en raison de leurs sentiments omniprésents d’être débordés par l’ampleur des tâches à accomplir. Or, le contact avec la nature constituerait une bonne solution pour pallier à un cerveau stressé, lui permettant de mieux se concentrer et de se reposer de l’environnement urbain qui mobilise un haut niveau de stimulation.

L’une des étudiantes faisant partie du comité organisateur, Laurence Morrier, témoigne des bienfaits de la retraite sur la fin de session universitaire des étudiant(e)s, car elle leur offre la possibilité de mieux s’apprivoiser de façon individuelle. « L’objectif de la retraite est surtout de se recentrer sur soi, le tout pour en apprendre plus sur ses propres compétences. »

Par contre, les places pour y prendre part sont assez limitées, parce que l’on mise surtout sur la proximité individuelle lors des ateliers, ainsi que sur les conseils personnalisés des intervenants. Ces derniers sont d’ailleurs d’ancien(ne)s étudiant(e)s désormais spécialisés dans leurs domaines respectifs qui mettront leur expertise à la disposition des participants.

Au tout début du séjour, chaque participant(e) va remplir un questionnaire en vue de reconnaître ses forces et ses faiblesses, autrement dit dans lequel des trois domaines il a besoin de travailler. « Durant la retraite, chacun des participants va toucher aux trois thèmes, mais aura une activité de plus dans celui qui pose le plus problème. Par exemple, si on parle de l’alimentation, l’intervenante va leur montrer comment faire une assiette santé » , a précisé l’étudiante.

L’horaire détaillé des activités, le mode d’inscription et les coûts pour la fin de semaine sont disponibles sur la page Facebook de l’évènement.