PHOTO: FRANÇOIS-XAVIER BOULANGER-NADEAU

C’est dans un Grand Salon plein à craquer que la Ligue universitaire d’improvisation de l’Université Laval (LUI) a lancé sa 27e saison, le 12 septembre dernier. Comme les matchs d’ouverture de la LUI n’ont pratiquement rien à voir avec ce à quoi pourrait ressembler une partie d’improvisation dite «normale», c’est sous la thématique «Brodway» que ce sont lancés cette année les quatre équipes de la ligue (Cœurs, Piques, Trèfles et Carreaux). Chacune d’entre elles devait improviser une comédie musicale de quinze minutes.

Costumes, paillettes, chorégraphies et chants se sont amassés sur la scène, spécialement aménagée pour l’occasion. C’est ainsi que le public a pu admirer les gagnants de cette méga improvisation, les Carreaux, avec leurs parapluies et chapeaux clinquants dans une chorégraphie structurée et plus qu’imaginative. Pour leur part, les Cœurs se sont plongés dans une véritable chasse aux rats du désert à l’intérieur d’une bibliothèque, alors que les Trèfles ont proposé une comédie musicale menée par une fée en patins à roues alignées, dans un monde où les chats sont rois. Finalement, les Piques se sont offerts dans une improvisation abracadabrante mélangeant kidnapping et tunique pourpre pour le plus grand bonheur des spectateurs présents.

Ne manquez surtout pas le prochain et premier véritable match de la LUI, le vendredi 19 septembre où les Piques affronteront les Cœurs, à 20h, au Grand Salon du pavillon Desjardins de l’Université Laval.