En accord avec sa mission d’encourager la relève, le Périscope consacrera quatre soirs à des pièces de théâtre pensées, créées et montées par des artisans de la ville de Québec. Quatre textes, quatre auteurs, quatre présentations : voilà le programme suggéré du 4 au 7 décembre prochain. Un processus particulier qui permet au public de découvrir des oeuvres qui sont encore en évolution. «Souvent, les auteurs font Impressions d’Ici pour tester leur texte. La mise en lecture devant public leur permet de réajuster certaines choses, de réécrire», explique Émilie Porrachia, responsable des communications du Périscope.
Impressions d’Ici permet aussi aux auteurs de rencontrer les compagnies pouvant être intéressées à produire les pièces proposées. Ce fut le cas, lors d’éditions précédentes, pour les créateurs de Psychomaton, présentée ces jours-ci sur la scène du Périscope, et pour ceux de Du Ciment sur les ailes, qui a eu un très beau succès populaire récemment. La mise en lecture constituerait donc une étape importante et très inspirante pour les auteurs.

Nancie Cameron, qui a écrit Le Plan, présenté le 6 décembre, confirme l’utilité d’une telle démarche. «J’apprends beaucoup à travers cette expérience, soutient-elle. Ça me permet de savoir si mon texte a été bien compris. J’ai beaucoup retravaillé mon texte à travers les répétitions!»

La pièce qu’elle propose, dont la mise en lecture est élaborée par Marie-Ginette Guay, est un huis clos entre deux hommes voulant accéder au paradis et usant de moyens parfois troublants pour y arriver. Il s’agit d’une réflexion «sur le fric» et sur la marchandisation poussée à l’extrême. «Le texte se prête bien à la lecture publique. Il n’y a pas beaucoup d’effets visuels. Comme c’est un huis clos, la mise en scène prévue est de toute façon très épurée», affirme Nancie Cameron. Ce sont les comédiens Vincent Champoux et Denis Lamontagne qui assurent l’interprétation du texte. Outre Nancie Cameron, les auteurs sélectionnés cette année sont Jean-Philippe Lehoux, Annie Larochelle et Steve Gagnon.