La Ligue universitaire d’improvisation (LUI) reçoit ce samedi les improvisateurs d’Entr’actes pour le traditionnel Improvisoire imprévisible. Présenté à l’Université Laval pour la cinquième année consécutive, cet événement rassemble une dizaine de joueurs chez l’équipe invitée, dont certains sont atteints d’un handicap léger. «Le match avec la LUI est la cerise sur le sundae de l’improvisation pour eux», se réjouit Jean-François Lessard, directeur général et artistique d’Entr’Actes. Ses protégés, d’ailleurs, se sont entraînés chaque semaine depuis des mois avec Dominique Lapointe, l’arbitre en chef de la LUI, et Marie-Christine Bouillon, de l’équipe des Carreaux.

Du côté de la LUI, les joueurs sélectionnés sont plus qu’enthousiastes face à cet affrontement, comme en témoigne Alexis Hernandez-Funes, des Cœurs, qui participe à ce genre de match depuis quelques années : «C’est vraiment le fun. C’est le fun de les voir aller. On est souvent surpris de ce qu’ils peuvent faire.» Même son de cloche pour Bernard Lasnier, des Trèfles, qui sera sur la glace pour la première fois : «On dit que c’est surprenant à quel point ils sont bons! Ils ont le sens du timing, du punch. Ils se créent des personnages…» À ne pas manquer, au Grand Salon, dès 20h.