La foire aux auditions des Treize, la troupe de théâtre de l’Université Laval, a attiré un nombre record de recrues mardi dernier au Théâtre de Poche du pavillon Maurice-Pollack.

Roxanne Mailloux, présidente de la troupe, promet une saison de théâtre amateur de grande envergure. Trois pièces, en préparation depuis l’été, dont les titres ne seront dévoilés que le 27 octobre lors d’une conférence de presse, seront à l’affiche cet automne. Cinq autres seront présentées cet hiver, des pièces qui prennent cette fois une tangente grecque. Les Bachantes adoptera le mode du dance-theatre; Antigone sera ré-imaginée en tragédie moderne, universelle; Troie, un nouveau texte de Maude Bégin, revisitera le mythe en donnant une vision plus personnelle des protagonistes; Phillipe Simard lancera, pour sa part, un collage expérimental fascinant; et Juno Pelletier montera Monsieur Bonhomme, une pièce ludique où le personnage principal craint l’intrusion d’incendiaires.

À la suite de la présentation de chaque responsable de projet, de nombreux étudiants se sont littéralement jetés sur ceux-ci pour assister aux auditions qui se déroulaient les 17, 18 et 19 octobre. Peut-être que la révision des quotas étudiants, qui sont passés récemment de 80 % à 50 % d’étudiants obligatoires pour des associations parascolaires, y est pour quelque chose.