Première sur scène, la chanteuse Jane Ehrhardt, originaire de la Nouvelle-Écosse mais désormais habitante de la ville de Québec, a présenté à la foule le contenu de son nouvel album Songs from the trajectory. Le son et les arrangements, entièrement retravaillés pour l’occasion, ont donné un résultat beaucoup plus rock que le folk auquel nous avait préparé son plus récent opus, mais le tout était parfaitement orchestré. La volubilité et l’apparente timidité de la chanteuse au style rétro ont rapidement su toucher le cœur des amateurs présents.

Darren Hayman a ensuite pris la scène d’assaut pour le lancement de son tout nouveau
45 tours. L’artiste du Royaume-Uni a su réchauffer l’assistance en interprétant les quatre premières chansons accompagné uniquement de sa guitare. La suite s’est déroulée en compagnie des musiciens de Jane Ehrhardt, dont une toute jeune batteuse de 15 ans, et de la chanteuse elle-même, pour le plus grand plaisir des fans.