Pour l’occasion, pas moins de 15 groupes se partageront quatre scènes thématiques au pavillon Alphonse-Desjardins. Le rock sera maître du Grand Salon grâce à Band de Garage, Chocolat et les Dales Hawerchuk, le indie folk s’emparera de l’Amphithéâtre Hydro-Québec, l’Agora bougera au rythme de la musique électronique, tandis que la faune hip-hopeuse pourra envahir le Pub universitaire.

À surveiller parmi les invités qu’il vous faudra découvrir, le groupe Pattern is Movement, arrivant tout droit des États-Unis avec un son original, croisement de folk et de jazz épileptique. Également à noter, le duo allemand Digistalism, qui se présentera pour la toute première fois à Québec, prêt à nous faire bouger les orteils en compagnie des connus Millimétrik et We are wolves. Sans oublier le déluge d’invités que prévoit la scène hip-hop, avec le très bon duo Accrophone, de Québec. On y soulignera d’ailleurs l’anniversaire des Arschitechs du Son, qui oeuvrent sur la radio universitaire depuis maintenant dix ans.

Tous les détails dans la prochaine parution d’Impact Campus, avec entrevues et détails sur cette nouvelle formule prometteuse au sein d’un cahier spécial «Show de la rentrée». À vos pieds…dansez!