Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699
3Tc7JTW99vA

C’est dans une ambiance festive que se sont déroulées les auditions publiques de la Ligue Universitaire d’Improvisation (LUI). Les membres ont passé plusieurs heures à observer les candidats pour dénicher les perles rares qui se joindront à eux pour l’année 2017-2018.

Une trentaine de candidats se sont présentés aux auditions ouvertes à la communauté étudiante universitaire de la LUI le samedi 9 septembre. Ils ont disputé des petites parties devant les anciens membres dans l’espoir d’obtenir l’une des six places vacantes dans la ligue de l’Université cette année.

Les auditions représentent, pour les membres de la LUI, l’occasion de mieux connaître les candidats, de voir leurs capacités et leur aisance sur l’aire de jeu. Les improvisateurs en audition se disputent donc de courts matchs en groupes plus ou moins grands.

Membre de la LUI depuis deux ans et ayant participé à l’organisation des auditions, Émilie Breault explique qu’il est important de voir la polyvalence des joueurs. « On cherche des joueurs qui peuvent se mettre en personnage, peu importe la catégorie, peu importe le thème. Voir s’ils sont capables de jouer avec des grosses équipes, de jouer à deux, seul. »

L’authenticité est également une qualité recherchée dans le jeu des candidats. « On veut de l’impro pure, soutient Émilie. On regarde à quel point c’est facile pour eux de partir dans un thème qui ne veut rien dire. » En effet, les improvisateurs peuvent être lancés dans toutes sortes de situations ou de personnages. La LUI cherche donc à pousser les candidats dans des conditions d’improvisation variées pour observer comment chacun se débrouille.

Candidatures variées

Qu’ils n’aient aucune expérience en improvisation ou, au contraire, qu’ils aient pratiqué de nombreuses années dans des ligues d’impro, les candidats ont mêlé leur jeu sur la « patinoire ». Rencontrés à la fin de la première vague des auditions, les candidats ont semblé heureux de leur expérience:

« Je suis vraiment surpris, parce que ça a été très agréable. C’est la première fois qu’on se rencontrait. On était à notre première rencontre, on a brisé la glace. Je trouvais que c’était vraiment bon, on travaillait bien ensemble! » – Lou-Félix Laberge

Pour Théo Labbé, c’était la première expérience en improvisation :

« C’était une façon de découvrir la chose et je suis très content d’avoir participé à ça. J’avais acheté un livre avec des règles d’improvisation à respecter pour essayer de pousser un peu plus dans le monde de l’improvisation et j’avais passé un an à aller au spectacle de la LUI. » – Théo Labbé

La majorité des candidats présents, par contre, avaient fait partie d’une ligue d’improvisation au secondaire ou au cégep. Plusieurs avaient également de l’expérience au niveau théâtral.

Participation des anciens pour créer une équipe unie

Pour les candidats, les auditions représentent tout de même une expérience éprouvante, puisqu’ils doivent performer devant une quinzaine d’anciens de la LUI. Ceux qui ont déjà été membres de la ligue agissent comme des juges lors des parties en évaluant les candidats et en participant aux choix qui leur sont demandés de faire. Ces derniers sont également éligibles au repêchage pour l’année 2017-2018.

Émilie Breault explique qu’il est important que les membres de la ligue soient présents aux auditions. « On regarde les potentielles recrues pour voir avec qui on a envie de jouer pour l’année prochaine, affirme-t-elle. La LUI, c’est une ligue d’amis avant tout, mais on veut offrir le meilleur des spectacles pour le public. »

À la suite des auditions ouvertes à la communauté étudiante universitaire, une quinzaine de candidats sont rappelés pour des auditions individuelles. Des numéros préparés sont alors présentés.

Dernière étape : le repêchage. Véritable événement, un spectacle est organisé autour de l’étape finale menant à la constitution de la ligue de l’Université. Batis sur le modèle des ligues de hockey, les repêchages permettent de constituer les quatre équipes de l’université, soit les Carreaux, les Cœurs, les Piques et les Trèfles, et de les présenter au public.

Les spectacles d’improvisation représentent maintenant des incontournables sur les campus. La LUI reprend ses activités le 15 septembre et présentera des matchs d’improvisation tous les vendredis à 20 heures au Grand Salon de l’Université Laval.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660