Ils n’en étaient qu’à leur cinquième spectacle, mais on aurait cru que les membres de Bronco présentaient à leur centième prestation vue leur aisance sur scène. Impact Campus s’est rendu à la Source de la Martinière le 9 octobre dernier pour voir la plus récente représentation de ce groupe rock de Limoilou.

Bronco, c’est Frédéric Fortier et Jean-Francis Gascon qui jouent du rock depuis 3 ans. Comme l’explique Frédéric : « Ça a commencé avec moi et Jay. Ça fait 3 ans qu’on travaille à faire des  »tounes » de rock et qu’on rentre des musiciens avec nous. Des fois, ça marche. Des fois, ça marche pas. À un moment donné, il y a 6 mois, on est tombé sur cette formule-là. »

En effet, il y a 6 mois, Dave Latouche, batteur, et Gabrielle Noël Bégin, chanteuse et ex-guitariste de Machinegun Suzie, ont rejoint le groupe pour former ce qui constitue actuellement Bronco. Avec les paroles de Gabrielle, le groupe aborde les thèmes de l’affirmation de soi, de l’amour, de l’alcool et des licornes. Le tout se chante sur des airs que le groupe définit comme « blues rock stoner pop ».

Sous ce style au nom presque pompeux, on découvre en fait des airs tirés de l’ambiance des années 70, avec une frappe pesante pour la batterie, une basse presque groovy et des solos de guitare déjantés. Comme l’expliquent les membres du groupe : « Ça va beaucoup avec le style du drummer. Là, on a un drummer rock « au boute ». » Il ne faut cependant pas oublier la voix de la chanteuse qui nous ramène à l’époque où le rock classique régnait en maître.

Justement, le spectacle du 9 octobre, qui se tenait dans Limoilou, avait l’air d’avoir lieu il y a une trentaine d’années. Avec The Bombs, groupe composé d’un seul homme pour trois filles, et Red Sideburns, groupe de métal mettant de l’avant le port de la moustache, la Source de la Martinière avait plus l’air du Starwood Club que d’un bar situé près du Colisée Pepsi.

Si les deux autres groupes étaient de qualité, Bronco a clairement volé la vedette. L’énergie du groupe, couplée à la précision de leurs mélodies, ne pouvait que charmer une foule en manque de musique puissante et violente. Marquant la sortie de leur premier EP, la performance de Bronco retentissait notamment par le mélange de blues et de stoner rock, mettant en évidence une basse sortant de l’ordinaire et une variété de mélodies plus grande que pour la moyenne des groupes flirtant avec le hard rock.

Hell Racers, le EP du groupe, est disponible sur Bandcamp ainsi que sur Itunes.