Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699

Les amateurs de jazz, hip-hop et soul seront bientôt servis à Québec avec la venue du groupe montréalais Busty and the Bass. Les neuf musiciens, de retour d’un séjour aux États-Unis où pratiquement tous leurs spectacles ont affiché complet, se lancent dans une tournée de sept dates dans l’est québécois, en commençant par un arrêt au Cercle le 12 avril.

En direct d’une des deux vannes où s’entassent les neuf membres du groupe et leur manager pour se rendre à San Francisco, le claviériste Eric Haynes se dit très heureux de son expérience de tournée jusqu’à présent.

« On a déjà joué en Californie et on aime beaucoup. La côte ouest des États-Unis est évidemment très belle. On est allés au Texas pour la première fois aussi, c’était pas mal intéressant », raconte le jeune homme originaire de l’Alberta.

Selon lui, bien que cela s’avère parfois plus complexe pour le transport, le fait d’avoir un grand groupe permet de ne jamais s’ennuyer. « Tout le monde peut conduire et il y a toujours huit autres personnes à qui parler », estime-t-il.

Pour Eric, faire de la tournée depuis environ un an et demi rend les choses plus faciles. « C’est toujours pour nous une belle expérience, et on essaie aussi d’offrir une belle expérience au public, assure-t-il. Parce que nous sommes neuf dans le band, il y a beaucoup d’énergie et c’est toujours facile d’avoir un bon show. »

De groupe étudiant à professionnel

Les membres de Busty and the Bass se sont connus lors d’un jam à leur première semaine à l’école de jazz de l’Université McGill à Montréal et ont alors décidé de former un groupe.

Quelques années plus tard, en octobre 2014, la formation s’est inscrite au concours Rock Your Campus, une compétition musicale visant à récompenser le meilleur groupe universitaire au pays. Le groupe a ainsi remporté le premier prix de 10 000 $ et réalisé la première partie de The Arkells à Montréal.

« C’était définitivement une affirmation de tous nos efforts. On était à notre dernière année d’école et c’était un indice qu’on pouvait peut-être avoir une chance de continuer au professionnel », se rappelle Eric.

Depuis, de nombreux autres indices les ont encouragés dans cette voie, en commençant par la signature d’un contrat de disque avec Indica Records. Leur participation à des événements à guichets fermés l’été dernier comme le Festival International de Jazz de Montréal (FIJM), Osheaga et le Festival d’Été de Québec (FEQ) ne fait que prouver leur succès grandissant.

Un premier album attendu

Après plus d’une centaine de spectacles et la parution du mini album de huit titres GLAM ainsi qu’un EP LIFT, la formation lancera son tout premier album cet été. Le disque promet de reprendre les influences jazz, hip-hop et électro-soul chères au groupe, tout en y ajoutant des touches de disco et de funk.

Busty and the Bass collaborait pour la première fois avec un producteur, l’Américain Neal Pogue, récipiendaire d’un Grammy pour son travail avec Outkast. « On essaie de créer un mélange qui est beau et aussi moderne, et il nous a vraiment aidés à trouver un son », estime Eric.

On peut déjà écouter les titres entrainants Mémories and Mélodies et Up top sur les sites d’écoute en ligne.  Ces deux morceaux ne laissent prévoir que du bon pour la suite de ce nouvel opus.

Un retour au Québec

Bien qu’aucun des membres du groupe ne soit originaire du Québec, Eric confie qu’après avoir étudié plusieurs années dans la province, ils se sentent tous un peu Québécois. Et comme le groupe s’est aussi formé ici, il confirme que le retour dans la Belle Province risque de leur rappeler bien des souvenirs.

« C’est toujours une expérience chaleureuse de revenir au Québec et c’est vraiment un plaisir pour nous de découvrir de nouveaux endroits et de rencontrer de nouvelles personnes à qui jouer notre musique », conclut le musicien.

Le spectacle de Busty and the Bass à Québec se tiendra le 12 avril à 21h au Cercle et sera précédé d’une performance de Funk Connection. Les neuf musiciens poursuivront ensuite leur tournée à Sainte-Anne-des-Monts, Carleton-sur-Mer, Amqui, Havre-Saint-Pierre, Sept-Îles et Port-Cartier.

Après ce passage au Québec, le groupe se dirigera vers l’Angleterre pour prendre part au prestigieux festival The Great Escape de Brighton le 18 mai. L’événement lancera leur tournée estivale européenne.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660