Cet hiver, le Groupe de Réflexion pour une Autre Modernité (GRAM) vous invite à la toute première édition de son cinéclub : le TéléGRAM. En guise de lancement, le documentaire Pour la suite du monde coréalisé par Pierre Perrault, Michel Brault et Marcel Carrière sera à l’honneur.

Par Emmy Lapointe en collaboration avec Marin  Clouet-Langelier

Date, lieu et heure : Vendredi 14 février 2020, discussion à 18 h 00, projection du film à 19 h 30, Pavillon Casault-1630, Université Laval.

Pour la suite du monde, encore et toujours 

Récemment nommé événement historique par le gouvernement du Québec, mais déjà considéré comme un classique du répertoire du cinéma québécois, ce documentaire sous forme de cinéma direct retrace la vie des habitants de l’Isle-aux-Coudres, et jette un regard vivant sur leur langue et leur quotidienneté. La projection sera précédée d’un entretien avec deux spécialistes du réalisateur Pierre Perrault, Mathieu Bureau Meunier et Olivier Ducharme, qui sera l’occasion de se pencher sur l’univers du cinéaste et des questions qu’il aborde, telles que la vie en communauté, l’identité nationale, le rapport à la nature et la réappropriation de la tradition. L’activité cherche notamment à familiariser les spectateurs au cinéma québécois, ainsi qu’à l’histoire de leur nation.

Ce visionnement se situe dans le projet général du GRAM, visant à offrir un espace de recherche et de discussion académique qui puisse servir à élaborer une nouvelle compréhension de notre époque. Une réflexion profonde et critique sur notre monde actuel permettrait sa réappropriation conceptuelle, afin de pouvoir s’y comprendre nous-mêmes à la fois en tant qu’individus et en tant que communauté.

L’entrée est gratuite, mais les contributions volontaires seront bienvenues et aideront à organiser d’autres activités du même genre.

Mathieu Bureau Meunier a soutenu une maîtrise en histoire québécoise contemporaine à l’Université Laval portant sur l’évolution du nationalisme dans les années 60 tel que figuré par le cinéaste Pierre Perrault. Aujourd’hui conservateur au Musée acadien du Québec à Bonaventure, il a publié Wake up mes bons amis ! La représentation de la nation dans le cinéma de Pierre Perrault, 1961-1971 (2019).

Olivier Ducharme est chercheur à l’Observatoire de la pauvreté et des inégalités au Québec (Collectif pour un Québec sans pauvreté). Docteur en philosophie, il a notamment publié Une vie sans bon sens. Regard philosophique sur Pierre Perrault(coécrit avec Pierre-Alexandre Fradet 2016) et À bout de patience. Pierre Perrault et la dépossession (2016).

Le GRAM en quelques mots

« Initiative étudiante libre de toute association politique ou idéologique, le Groupe de réflexion pour une autre modernité de l’Université Laval est un regroupement de chercheurs étudiants visant à offrir un espace de discussion principalement philosophique, mais ouvert à toute autre discipline, et qui puisse servir à élaborer une nouvelle compréhension de notre époque en vue de sa réappropriation philosophique. Ouvert à toute personne inscrite comme étudiant(e) à l’Université Laval, le GRAM vise à organiser diverses activités afin de lire, comprendre, réfléchir et articuler l’oeuvre de penseurs divergents ayant traité de notre époque d’un point de vue qui soit philosophiquement pertinent. Il sera ainsi possible pour les membres de participer à des échanges, discussion et projets ayant pour thème la modernité occidentale, et d’ainsi tenter de se réapproprier philosophiquement leur propre époque. Aucune cotisation ou présence à une activité précise n’est requise par les membres. »

Lien vers l’événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1035789720147477/