Après une longue et profitable attente, l’humoriste Alexandre Barrette présentait le 22 février à Québec son premier spectacle, Alexandre Barrette… et personne d’autre !.

Darith Chhem

Alexandre Barrette avait de bonnes raisons d’être sur l’adrénaline : premier one-man show en carrière et premier spectacle d’envergure dans sa ville d’origine, à la réputée salle Albert-Rousseau. Un peu moqueur, un brin irrévérencieux et toujours sur la limite de l’hyperactivité, Barrette possède son style bien à lui. Il sait tourner en dérision les situations de la vie courante comme personne d’autre, jouant sur les mots et démontant par exemple l’expression « why not coconut » ou le jeu « roche, papier, ciseau » avec grand humour.

Alexandre Barrette a découvert sa vocation pour le métier d’humoriste après avoir assisté au one-man show de Patrick Huard. Étudiant alors à l’Université Laval en administration, il décide, peu après ce spectacle, de passer les auditions à l’École nationale de l’humour, les réussit et gradue en 2002. Il maintient depuis un agenda fort chargé : comédien, animateur à CKOI et à V Télé, participation régulière aux galas Juste pour Rire; Barrette s’est monté entre-temps une gamme humoristique imposante et diversifiée. Cinq ans après avoir remporté l’Olivier Découverte de l’année en 2007, l’homme est comme un poisson dans l’eau avec le micro et la scène.

Alexandre Barrette… et personne d’autre ! s’inspire d’anecdotes comiques du quotidien, vécues et imaginées. L’humoriste revisite des lieux communs tels que la vie de célibataire, les nouvelles technologies, l’enfance, le jeu, la famille. Barrette le répète sans gêne durant son spectacle, il reste immature malgré son âge et il aime encore s’amuser et faire des jokes avec des « niaiseries ».

Le stand-up est bien ficelé et l’humoriste le rend avec grand dynamisme, à un rythme effréné, laissant parfois peu de place au jeu avec les spectateurs et à l’improvisation. Barrette est à son meilleur lorsqu’il s’engage dans des blagues développées plus longuement. La lecture de son journal intime fictif écrit  lorsqu’il s’est perdu dans le désert en Australie pendant 63 jours, le récit d’une journée de pêche avec son oncle ou d’un défi entre amis sur un trampoline du Village des sports sont de vrais perles humoristiques.

Avant son premier one-man show, Alexandre Barrette pouvait déjà compter sur une base de fan solide et en majorité jeune. Il est certainement l’un des humoristes les plus prometteurs de sa génération.

Quoi ? Alexandre Barrette… et personne d’autre !

Qui ? Alexandre Barrette

Où ? Salle Albert-Rousseau

Quand ? Vendredi 9 mars + Samedi 7 avril

Crédit photo : Hubert Gaudreau