Luc Bossé, fondateur de la maison d’édition bédéesque Pow Pow (Zviane, Guy Delisle et autres), se commet dans un nouvel ouvrage aux traits minimalistes et à l’humour bien sympathique. Malheureusement, les nombreuses ruptures de ton tendent à gâcher la sauce.

comment_faire_montage_media-27

Comment faire de l’argent de Luc Bossé, page 27

À mi-chemin entre le blog personnel et le comic strip à la Tom Gauld, Comment faire de l’argent met en scène son auteur, Luc Bossé, son entourage et une série de personnages incongrus. En fait, on suit le bédéiste dans une multitude de situations tantôt banales, tantôt complètement absurdes.

C’est ainsi qu’on l’accompagne dans un très peu glamour camp de pêche où il nous livre sa recette de truite au beurre et patates, dans un tournoi presqu’international de hockey de table et dans une séance de dédicaces où il boit ses profits sous forme de houblon. Ses tranches de vie sont intercalées d’aventures grotesques mettant en vedette des personnages plutôt caricaturaux : un hockeyeur à la verve douteuse, des hommes d’affaires mégalomanes, un ninja narcissiste et d’autres encore.

Visuellement, on constate assez rapidement que Luc Bossé n’en est pas à ses premières armes dans le métier. Ne vous laissez pas berner par l’apparence minimaliste de ses personnages : Bossé est bel et bien un illustrateur accompli. Ses personnages ont des bouilles bien sympathiques. Ici et là, le bédéiste a inséré des dessins plus complexes, très réussis. Comme quoi le trait minimaliste est un choix artistique et non la manifestation d’une limitation quelconque de talent.

Comme un ami qu’on n’a pas vu depuis une éternité, Bossé passe du coq à l’âne. De remises en question existentielles en passant par sa dernière grippe, dans une précipitation de libérer le flot d’informations contenues, cette BD peut être difficile à suivre. Luc Bossé a exactement recréé cet ami qui déblatère en un seul souffle sa dernière année, emporté par l’exultation des retrouvailles. Le plaisir de lire se double de la frustration de faire des liens, mais sans réellement y parvenir. On aime, ou pas.

Pour ceux qui en redemandent, vous retrouverez Luc Bossé sur son blogue BDdecul.

3/5

Comment faire de l’argent

Luc Bossé

Pow Pow

212 pages

En librairie le 6 octobre