Critique CD halfmoonrunL’album est le résultat harmonieux des quatre musiciens multi-instrumentalistes au talent recherché. Ceux qui ont de grandes attentes envers le band ne seront pas désenchantés.

On retrouve dans les mélodies de nouveaux instruments qui créent une sonorité novatrice. Les pièces, au contenu vocal simple, présentent une audacieuse complexité musicale. Allant de petits craquements vocaux qui font frissonner à une intonation calmant le corps en entier, les jeux vocaux sont fidèles aux chanteurs. La réalisation est tout simplement un chef-d’œuvre pour les oreilles. Généralement, les pièces musicales sont rythmées, mais fidèles à ce qu’on connait du groupe, c’est-à-dire légères et prenantes.

La basse est très présente et s’agence parfaitement à la mélodie que forment les autres instruments. Certaines œuvres, comme Trust ou Turn Your Love, produisent un résultat sonore plus électrique que les autres. Les balades sont aussi au rendez-vous comme Narrow Margins, un véritable coup de cœur.

L’album contient des pièces diversifiées. Sun Leads Me On s’écoute comme un véritable bonbon, tant sur la route ou à table avec des amis. Il est comparable aux offres de grands artistes, tels Radiohead, ou d’autres moins connus comme The Franklin Electric.

Le groupe, qui revient d’une tournée européenne et qui prépare sa tournée aux États-Unis en janvier 2016, est sans aucun doute une fierté musicale du Québec sur la scène internationale. Ceux qui ne les connaissent pas encore, même après le respectable buzz qu’a provoqué la sortie de leur album Dark Eyes en 2012, trouveront dans cet album à paraître un régal auditif.

4,5/5

Sortie le 23 octobre