À partir du 9 septembre prochain, la salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins accueillera l’exposititon « textures froides ». Explorant les paysages québécois, l’exposition s’attardera à considérer les couleurs et les formes typiques des étendues de notre province telles qu’observées par le peintre Edwin Bourget et le photographe Denis Mayrand.

Edwin Bourget peint les paysages québécois en s’intéressant à grands traits aux textures. Le soleil est un élément important de son oeuvre puisque parfois bien présent, il peut également être presque absent, mais toujours au profit de
la texture.

L’intérêt de Denis Mayrand est tout d’abord né en ville. Son objectif s’est toutefois rapidement déplacé vers les structures naturelles. Pour lui, la photographie est indissociable de l’exploration. En effet, ses nombreuses marches en forêt lui permettent de laisser aller son imagination à l’exploration des textures.

L’exposition propose plus d’une trentaine d’oeuvres suggérant une vision différente et novatrice de la texture et des couleurs des différentes saisons du Québec. À travers ces paysages tendant vers l’abstraction, les artistes proposent une étude des coloris hivernaux issus du froid intense de l’hiver québécois. Ils offrent également une étude des paysages à travers des thèmes de recherche tels que l’eau, la pierre, le sable ou la glace. Le travail combiné des deux artistes offre la chance de percevoir les abstractions et les observations d’un monde inédit.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le 9 septembre à la salle d’exposition Alphonse-Desjardins ( ADJ-2470 ). Le public est convié à aller admirer les oeuvres de 9h à 16h30 jusqu’au 20 septembre.