C’est devant un Théâtre Petit Champlain à moitié plein que Koriass lançait son nouvel album, Rue des Saules, le jeudi 14 novembre dernier.

Guillaume Arsenault

« Mon nom c’est Koriass. Je suis un rappeur. Un rappeur très chic » lançait le rappeur de St-Eustache avant de démontrer ses talents d’auto-licheur de coude, capacité habituellement réservée à l’élite gymnaste. Fidèle à lui-même, le vétéran du hip-hop ouvre son spectacle avec la légèreté de Tséveudire.

BobbyOne, son éternel complice de tournée, assure une (Dieu merci) courte première partie. À l’orée du lancement de son premier album, l’interprète de 29 ans propose des chansons au contenu discutable, affublé d’un hypeman archétype de l’image positive qui se dégage de la scène locale (-_-). Malgré cela, l’efficace production de Koriass et DJ Manifest assure les hochements de tête jusqu’au coup d’envoi de la prestation tant attendue.

Un setlist parfaitement bâti, passant tantôt du côté extrêmement ludique de Choses à l’agressivité de l’incisive Sorry, tantôt de l’intimité de Fleurs sous la neige à la profondeur de Trouver Dieu, entrecoupé des interventions ponctuelles de DJ Manifest qui propose un medley des classiques de l’artiste. Koriass démontre une évolution vers la maturité et un indéniable regain de confiance en ses capacités, lui permettant de réaffirmer sa place au sein des paroliers intègres du hip-hop québécois.

Visiblement touché par la présence des irréductibles à l’avant-scène, le rappeur ne se gêne pas pour en témoigner au public : « ça fait deux jours que l’album est sorti, pis vous chantez déjà d’un bout à l’autre! » Dans un élan de communion, il entonne le premier couplet d’Enfants de l’asphalte a capella secondé de la foule avant de faire monter sur scène trois fanatiques qui interprètent pour lui la majeure partie de Montréal Nord.

Accompagné d’instrumentistes de qualité, le spectacle Rue des Saules se veut une livraison judicieuse d’un album à surveiller qui, au moment où ces lignes ont été écrites, trônait toujours au no2 des ventes iTunes catégorie hip-hop au Canada. DERRIÈRE EMINEM.