Entrevue – La source des femmes – Radu Mihaileanu

C’est aujourd’hui que sort sur les écrans québécois le film « La Source des femmes » réalisé par Radu Mihaileanu (« Train de vie », « Va, vis, deviens » « Le Concert »…) Une comédie dramatique semblable à un conte oriental placée sous le signe d’un combat mené pour faire valoir ses idées.

Alexandra Guellil

Dans un village situé quelque part au Moyen-Orient, il existe une source située sur une montagne environnante. Pour y avoir accès, il faut s’imaginer être une femme, parfois enceinte, avec des seaux d’eau de plusieurs litres à porter tous les jours chez soi. Un jour, l’une des femmes du village, Leïla, appelle à la rébellion et propose à toutes les autres femmes de faire la grève de l’amour tant que les hommes ne leur faciliteront pas l’accès à la source.

Un scénario qui peut faire songer à la comédie antique Lysistrata d’Aristophane mais qui est aussi inspiré d’un fait divers authentique qui s’est déroulé il y a dix ans en Turquie. Le nouveau long-métrage de Radu

Mihaileanu donne une tonalité à la fois grave et joyeuse, tonique et attachante au combat pour l’égalité et les droits des femmes. Un réel hymne à l’amour qui rend hommage à la femme arabo-musulmane saluant au passage le courage de toutes celles en lutte contre l’égoïsme masculin, l’obscurantisme religieux qui se cachent bien souvent derrière les codes de conduite ancestraux.