[Critique] Les Nôtres. Magalie a 13 ans, elle est enceinte. Toute la municipalité de Sainte-Adeline voudra savoir qui est le père. Rapidement, un jeune garçon en famille d’accueil d’origine mexicaine sera pointé du doigt. Elle et lui seront les victimes collatérales de mille malaises tus.

Scénario : Judith Baribeau et Jeanne Leblanc | Réalisation : Jeanne Leblanc | Distribution : Émilie Bierre, Marianne Farley, Judith Baribeau, Paul Doucet, Guillaume Cyr, Léon Diconca | Production : Marianne Farley et Benoît Beaulieu

Par Emmy Lapointe, cheffe de pupitre aux arts

La corde raide
Un film de tensions, de peu de dialogues, parce que ses silences sont cent fois plus violents. Judith Baribeau et Marianne Farley sont toutes en nuances, Paul Doucet tout autant. Émilie Bierre n’a visiblement plus rien de « l’enfant-actrice », elle semble porter en elle trente ans de métier.

Les plans donnent l’impression d’avoir été composés un à un, tranquillement, tous avec la même précision. La musique de Marie-Hélène L. Delorme est en symbiose avec le reste. 

La seule chose que je reprocherais au scénario, c’est le peu de place laissée à la possible solidarité chez les adolescent.es. Et c’est peut-être moi qui est trop idéaliste, mais je pense qu’elle est bien plus présente que son contraire, et qu’elle aide à détruire le cynisme que leur impose les plus grands.

Ouin, mais moi à leur place…
Je pense que c’est dans Responsabilité et jugement qu’Hannah Arendt a écrit « Si tout le monde est coupable, personne ne l’est. » La responsabilité trop partagée, « la banalité du mal » sont visiblement en filigrane dans le film de Jeanne Leblanc. Celui ou celle qui terminerait le visionnement avec la certitude qu’il ou elle aurait mieux fait que les personnages, n’en aurait peut-être pas saisi l’essence.

Parce qu’il refuse le manichéisme, qu’il dénonce ce qui n’est pas dénoncé, alors qu’il le faudrait, Les Nôtres brille tant par sa facture visuelle que par sa pertinence.

Virus et confinement
Étant donné que les cinémas sont fermés et que nous sommes prié.es de rester  chez soi, le visionnement du film Les Nôtres est dès maintenant possible en ligne. À partir de la semaine prochaine, il sera disponible les plateformes illico, Cogéco, Bell, Telus et Itunes.

Crédit  photo : Maison 4:3