Lieux de présenceest une présentation touchante qui met en évidence la fragilité humaine à travers l'écriture photographique. À défaut d'innover, l'artiste Louise Néron marque par sa passion des relations humaines. « Lorsqu'on travaille avec un modèle humain dans la photographie, une complicité naît entre l'artiste et la personne, ce qui nourrit la créativité » raconte-t-elle en entrevue. D'ailleurs, c'est cette complicité qui caractérise les œuvres de Mme Néron. Son art illustre avec charme l'introspection de ses modèles. Des mises en scène à l'aspect d'abord simpliste font ressortir la personnalité de ces sujets d'un point de vue purement poétique.

Plus qu'une artiste, Louise Néron est aussi chargée de cours à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université Laval. De plus, elle travaille depuis quelques années avec des jeunes d'écoles secondaires avec qui elle a créé la « Mosaïque des passions ». Ce projet, également présent dans « Lieux de présence », consiste à réaliser des montages photo des étudiants en s'inspirant de leur plus grande passion. « Avec l'avènement du numérique et du montage, j'ai découvert ces nouvelles possibilités artistiques qui m'ont permis de lancer ce projet » explique Louise Néron. Certains étudiants en arts visuels se sont associés avec Mme Néron afin de réaliser les 600 photos qui composent la Mosaïque des passions.  

Lieux de présences'inspire essentiellement de la complicité avec les modèles pour en ressortir avec sensibilité les besoins et les émotions humaines. Louise Néron est une artiste sociale qui dégage un grand amour pour autrui, ce qui donne encore plus de mérite à ses œuvres.

 

Quoi ?Lieux de présence
Qui ?Louise Néron
Où ?Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval
Quand ?Jusqu’au 16 décembre

Crédit photo : Claudy Rivard