L’an dernier environ à cette même période, VLB éditeur approchait quatre auteurs pour les convaincre de se lancer dans un projet audacieux : cinq étages, cinq auteurs. Un an plus tard, le projet est achevé, et le résultat surprenant. 

Miléna Babin 

Senécal Roxanne Bouchard Marcotte Jannelle Dompierre

 

 

 

On retrouve donc, dans cet édifice nommé L’Orphéon, les plumes des talentueux auteurs Stéphane Dompierre ( Corax ), Roxanne Bouchard ( Crématorium Circus ), Geneviève Jannelle ( Odorama ), Véronique Marcotte ( Coïts ) et Patrick Senécal ( Quinze minutes ), tous déjà bien enracinés dans le monde littéraire québécois, ou montréalais, plus précisément. Autant de styles que d’auteurs, finalement, et c’est bien ce qui fait la beauté du projet. Bien qu’ils aient dû composer avec le même environnement – qu’ils ont d’ailleurs inventé de toutes pièces lors de nombreuses rencontres —, les cinq écrivains sont restés fidèles à leur propre voix et ne se sont pas empêchés de sortir des sentiers battus, si l’on prend par exemple Stéphane Dompierre, qui nous invite au coeur d’une histoire où les fantômes et l’origami font bon ménage. Le ton est peut-être plus sérieux que dans ses autres livres ( on ne rigole pas avec les fantômes ! ), mais cela reste du Dompierre, bien heureusement, et comme à l’habitude, il est difficile de délaisser le sourire en coin.

Les personnages s’entrecroisent et plusieurs lieux ( imaginés ) servent de repères, ce qui, au final, fait ressortir l’aspect collectif du projet. Les cinq livres ont beau avoir été lancés au compte goutte, les auteurs soutiennent qu’on peut les lire dans le désordre sans problème. À 19,95 $ le livre – malgré qu’ils soient tous visuellement très réussis —, les lecteurs n’auront peut-être pas les moyens de s’offrir L’Orphéon en entier, mais ils pourront certainement ajouter quelques étages d’humanité dans leur bibliothèque.