Située à deux pas du Colisée Pepsi, la Source de la Martinière – un projet familial fondé en 1972 – se présente comme une nouvelle salle de spectacles pour la scène émergente de Québec.

Dominic Simard

En 1972, la Ville de Québec comptait plusieurs tavernes comme celle-ci, que seuls les hommes pouvaient fréquenter. La troisième génération de la famille est maintenant aux gouvernes du projet. Poussés par la construction du nouvel amphithéâtre multifonctionnel de Québec, les Bernier ont créé une salle de spectacle alternative dans le quartier. Jen-Mychaël Bernier, un des principaux dirigeants de l’entreprise, est un jeune diplômé de l’Université Laval en communication publique. Depuis l’annonce de la construction du nouvel amphithéâtre, il voit un immense potentiel en son projet. Le jeune businessman veut donc tout faire pour promouvoir son nouveau centre culturel en pleine expansion.

L’objectif est de transformer la vieille taverne en un lieu culturel, sportif et festif : une nouvelle salle de spectacle pour la Vieille Capitale. En ce sens, la Source de la Martinière offre l’opportunité à la scène locale de se produire en public. La salle de spectacle, entièrement redécorée, offre l’espace suffisant pour que les groupes composés d’un maximum de neuf membres puissent performer. Avec un look habile et moderne, cette salle peut accueillir plusieurs types de publics. De nombreux spectacles musicaux y sont produits en passant par le folk, le reggae, le punk, le hardcore et le indie rock. D’ailleurs, Jen-Mychaël ne cesse d’investir dans du nouvel équipement de sonorisation. Plusieurs mettent la main à la pâte pour réaliser ce projet dont notamment John Page (Die Young Production) faisant un habile travail pour organiser une large variété de spectacles.

Des nouvelles soirées à saveurs humoristiques y sont aussi produites. Donnant l’occasion à de jeunes humoristes de se faire connaître, la Source de la Martinière mise aussi sur des humoristes plus expérimentés comme CharlyPop et Daniel Grenier (des Chick’n Swell). Jen-Mychaël révèle aussi que d’autres personnalités prendraient place à ses soirées d’humour lors des prochains mois. Également, on y retrouvera tous les mardis soirs de l’été, la ligue d’improvisation cégépienne et universitaire la LIBIDO, réunissant des participants de différentes ligues au Québec. Bref, ces soirées sont une belle façon de promouvoir la scène humoristique québécoise.

Décidément, avec ses multiples projets, la Source de la Martinière offre à la Ville de Québec un nouveau sanctuaire pour plusieurs artistes émergents. Le sérieux et la passion que l’organisation du bar propose ne peuvent qu’amener l’entreprise à bon port. Bien que quelques salles de spectacles de la Ville de Québec aient malheureusement connu des moments difficiles depuis quelques années, la Source de la Martinière connaît un départ remarquable.

Crédit photo : courtoisie, Phil Wiseman