Le Pantoum affichait complet pour le « Le Show Spicial » d’Ariane Roy jeudi dernier : la foule dansante était vraisemblablement ravie de recevoir à la maison leur artiste. Le spectacle était qualifié de « spicial » par l’auteure-compositrice-interprète, car c’était son premier passage sur les planches de l’emblématique salle de spectacle.

Par Sabrina Boulanger, journaliste multimédia

Ariane Roy et ses cinq musiciens ont enflammé la place : il faisait chaud et la masse de gens compacte n’avait d’yeux que pour la scène. Avec raison – le décor était shiny, les musicien.es énergiques et Ariane Roy captivante. Bien qu’elle ait sorti un premier album en février 2022, medium plaisir, elle a joué quelques chansons en provenance de son registre antérieur. Elle annonçait les tounes à danser en slow ou pour brasser – indications que la foule suivait avec le sourire. Par rapport aux enregistrements, la musique jouée sur scène était définitivement punchée, d’autant plus qu’Ariane Roy est particulièrement talentueuse avec son public. En effet, la guitare et le synthétiseur étaient à l’avant-plan pour un son d’une pop bien assumée, aux éléments rocks et psychédéliques par moment.

C’était aussi un « show spicial » parce que dans l’espace intime qu’offre le Pantoum, où tout le monde connaît ou reconnaît tout le monde, Ariane Roy se donnait en spectacle pour ses ami.es, et ça lui faisait franchement plaisir, disait-elle. L’artiste n’y est pas allé de main morte pour les surprises et a accueilli à ses côtés Valence pour une chanson puis Lou-Adrianne Cassidy pour une autre, pour le plus grand bonheur des spectateur.trices animé.es par leur énergie contagieuse.

Un show qui feel comme dans son salon avec les insides de pizza congelée et les planchers qui tanguent sous les pieds des heureux.ses sautillant.es. Ceci est une honnête recommandation pour aller voir Ariane Roy en spectacle, et pour zieuter la programmation du Pantoum.