Broadway débarque sur le campus avec la comédie musicale Blonde et Légale des Productions du Sixième Art. Cette pièce haute en couleurs adaptée du film populaire foulera les planches du Théâtre de la Cité universitaire du 17 au 20 mars prochain. 

Après la réaction positive du public à la suite de la comédie musicale Le Chanteur de Noces présentée l’an dernier, l’équipe de Andréa Doyle-Simard, Gabriel Naud et Julie Lespérance est de retour avec une seconde adaptation francophone d’une comédie bien populaire de New York.

« Nous avons décidé de produire Blonde et Légale, un bijou sur Broadway, car nous trouvions que c’était une bonne suite pour Le Chanteur de Noces. C’est une pièce légère et drôle du début à la fin », s’exclame Andréa Doyle-Simard, directrice artistique et étudiante à la maîtrise en musicologie.

La musique plutôt pop rend la pièce plus accessible pour le public. Malgré la grande inspiration provenant de la comédie musicale produite sur Broadway, les Productions du Sixième Art ont tenté d’y ajouter leur touche personnelle, notamment en ce qui concerne les costumes et les décors.

La plus grosse différence entre le film et la comédie musicale touche les personnages. « Certains d’entre eux ont été fusionnés pour en créer de nouveaux plus colorés », ajoute Andréa. Les longueurs de toutes sortes ont également été coupées pour rendre la pièce captivante du début à la fin.

Le défi de traduire

Depuis le 7 septembre dernier, les comédiens, étudiants ou non, répètent à raison de 12h par semaine. Après l’annonce des auditions en juillet dernier, 25 comédiens ont été choisis pour faire partie de la distribution, en plus de partager la scène avec deux petits chiens, présents également dans le film hollywoodien et la pièce sur Broadway.

Au total, une équipe de huit personnes travaillent sur la comédie musicale. Conjointement avec la metteure en scène, Julie Lespérance, Andréa donne la ligne directrice du spectacle. Avec l’aide de Gabriel, directeur musical et également étudiant à la maîtrise en musicologie, cette dernière traduit les textes ainsi que les chansons. « Le plus difficile est de traduire les blagues ainsi que les référents. Le public québécois n’est pas si américanisé que ça », laisse-t-elle entendre. Quant à la traduction des chansons, le défi est certainement la contrainte du nombre de syllabes.

En raison de l’expérience précédente, l’équipe s’est dite être mieux outillée afin d’optimiser les horaires de répétitions et de les rendre plus efficaces. « Nous avions une meilleure idée de la manière de gérer un tel projet, ainsi que le budget, avance Andréa. Nous savions également comment approcher les comédiens et quel genre de personnalité cerner pour joindre la distribution. »

Synopsis

Cette comédie musicale raconte l’histoire de Elle Woods qui, pour regagner le coeur de son ex-copain, décide d’aller étudier à l’École de droit de Harvard. Son parcours à l’université deviendra bien plus qu’une quête d’amour. Elle se rendra compte du bien qu’elle peut faire autour d’elle grâce à ses études. Sous-estimée de tous, elle défiera les attentes en restant authentique à elle-même.

Photo : Isabelle Chartier Prévost

Photo : Isabelle Chartier Prévost

 

 

Blonde et Légale sera présentée au Théâtre de la Cité Universitaire (pavillon Palasis-Prince) du 17 au 19 mars à 20h et les 19 et 20 mars à 14h. Les billets sont disponibles au coût de 20 $ en prévente et de 25 $ à la porte.