La Faculté des lettres, accompagnée par celle de théâtre, de musique, d’arts visuels et d’architecture, convie le grand public à passer quelques heures nocturnes en sa compagnie pour y découvrir des créations orientées cette année sous le thème de l’engagement.

Alors que certains textes garderont une allure plus traditionnelle sous forme de lectures publiques, d’autres seront laissés entre les mains de comédiens et de musiciens de l’Université Laval qui y ajouteront leurs couleurs personnelles.

En plus d’avoir accès à toutes les salles d’exposition du Musée, mise à part celle des œuvres de Marc-Aurèle Fortin, le public verra son parcours agrémenté par des performances d’étudiants en musique. Si certaines seront bien préparées, d’autres auront un caractère tout à fait improvisé. «La Nuit de la Création aura une apparence désordonnée, mais ça ne le sera pas tant que ça», confie spontanément Serge Lacasse, enseignant et responsable du volet musique de l’événement.

La Nuit de la Création 2011 accueillera des invités de marque, soit la chanteuse française, Anne Sylvestre et l’auteure-compositrice-interprète Jorane. Cette dernière vient tout juste de lancer son premier album en tant qu’interprète seulement, dans lequel elle reprend entre autres des chansons d’Anne Sylvestre. Le public aura donc droit à un duo  tout à fait original lors de l’événement nocturne.

Sur le coup de minuit, le groupe rap CEA transformera l’ambiance du Musée pour lui donner des allures de salle de spectacle et de club jusqu’à deux heures du matin. «Les portes ouvriront à 19h30. Arrivez tôt! On attend beaucoup de monde!», prévient Alain Beaulieu, responsable du volet littéraire de la Nuit.

On prend donc une pause d’études pour s’offrir une nuit riche en découvertes et en performances, avant que le mois d’avril ne nous entraîne dans sa folie des travaux et des examens.