C’est avec excitation que nous attendions la venue du duo Séripop dans la galerie d’Engramme. Après une série d’expositions et de résidences au Québec et au Canada anglais, Chloe Lum et Yannick Desranleau de Montréal ont, pour la première fois, exposé une pièce de leur corpus à Québec.

Jeanne Couture

Courtoisie: Claudy Rivard

Courtoisie: Claudy Rivard

More time than space, une sculpture installative en papier sérigraphié, déconstruit les notions et les attentes que l’on peut associer à ce matériau. Le papier coloré, froissé ou collé au mur sert ici de matière première à une sculpture qui s’étend sur toute la longueur de la galerie dans une diagonale dynamisante.

Le titre de la pièce, More time than space, se veut l’amorce d’un discours sur leur processus créatif, une corrélation sur le temps passé à l’idéation du projet versus l’espace physique de cet amas de papier. La structure friable se décompose en trois parties, culminant par une explosion de couleurs, crachée sur le mur au fond de la pièce. Contrairement à leurs plus récents projets, l’œuvre est plus structurée et plus compacte qu’à l’habitude, mais le récit, les couleurs explosives et la surdimension sont toujours au centre de leur pratique.

Le point de départ de la sculpture est une collision entre deux volumes géométriques réalisés en papier sérigraphié, froissé, puis empilé desquels se dégage une onde de choc. On suit ensuite le parcours du projectile au sol. Des lettres surdimensionnées décrivent une onomatopée ludique qui suggère le bruit sourd de la rapidité. L’installation culmine au fond de la salle par l’étalement de bandes contrastées aux couleurs pop et criardes qui semblent s’être écrasées violemment contre le mur.

Fidèle à ses habitudes, l’œuvre de Séripop contamine les murs et le sol de la galerie. La propagation est par ailleurs bien visible de l’extérieur, ce qui diffère particulièrement des expositions présentées chez Engramme dont les grandes vitrines sont le plus souvent obstruées par des cimaises. Les artistes apportent un vent de fraîcheur, de couleur et de matière à l’entrée de la coopérative Méduse.

More time than space, une installation intrusive et éclatée à voir jusqu’au 30 mars chez Engramme, au 510, côte d’Abraham, à Québec.